Inmotion P2 : vélo électrique pliant compact et endurant

Alex
Rédigé le 5 mai 2018
67 vues

Inmotion vient de dévoiler lors d’une conférence de presse organisée à Wuhan, en Chine, la deuxième génération de son vélo électrique pliant. Elle est déclinée en deux versions, les Inmotion P2 et P2F. Le constructeur conserve le format très compact de son mini scooter actuel (P1 ou P1F) avec un design très similaire. L’autonomie en progresse en revanche de façon significative, avec 60 Km théoriques en mode assistance au pédalage.

Chez Inmotion, l’actualité du moment c’est bien sûr le lancement de la nouvelle roue électrique V10 et de sa variante plus endurante la V10F. La marque, qui dispose désormais du portefeuille de brevets historiquement détenus par Solowheel, ne s’active cependant pas que sur le terrain des monoroues. À son catalogue, on trouve en effet des trottinettes (L8 et L8F), un petit skateboard baptisé K1, et diverses références de gyropodes à guidon (type Segway) ou d’hoverboards.

Enfin, Inmotion dispose au catalogue d’une drôle de référence, mi-scooter, mi-draisienne, le P1 (ou P1F en version plus autonome). L’engin ressemble à un vélo électrique pliant à ceci près qu’il n’a ni pédales, ni chaîne, ni pignon : on avance en tournant la poignée d’accélérateur, comme sur une mobylette.

L’approche hybride est amusante mais pose quelques problèmes à l’usage : impossible de pédaler quand la batterie est vide, inutile de chercher à prendre de l’exercice… le P1 n’était finalement qu’une petite trottinette munie d’une selle. Ces limites n’ont toutefois pas empêché Inmotion de distribuer le P1 dans le monde entier : on  le trouve par exemple à la Fnac ou à petit prix chez Amazon.

Inmotion P2 : de la draisienne au vélo

Avec le P2 annoncé le 5 mai en Chine, Inmotion comble le fossé et change son mini scooter en véritable vélo. L’apparence est quasiment identique, avec une structure tubulaire au centre de laquelle vient se nicher la batterie. Une fois plié, le vélo mesure moins d’un mètre, ce qui laisse supposer un transport et un rangement faciles. Le modèle Inmotion P2 dispose d’une batterie 36V et 5800 mAh qui porte son poids à 16,5 Kg, tandis que la variante Inmotion P2F affiche une batterie 7800 mAh, au prix d’un léger surpoids de 500 grammes.

Du côté des performances, on devrait sans surprise disposer d’une vitesse de pointe plafonnée à 25 Km/h. L’autonomie se monterait à 25 Km (P2) ou 32 Km (P2F) en mode scooter (sans pédaler). On atteindrait 55 Km (P2) ou 70 Km (P2F) en fonctionnement assistance au pédalage.

A première vue, Inmotion semble en effet avoir adopté un fonctionnement similaire à celui du Fiido D1 récemment testé dans nos colonnes : le vélo devrait conserver une poignée d’accélération permettant d’avancer sans pédaler. Si cette caractéristique se confirme, on sort donc du cadre exact de la définition d’un vélo à assistance électrique (dont le moteur ne doit se déclencher qu’en accompagnement du pédalage) mais chut, ne le dites à personne, c’est parfois bien pratique !

En Chine, l’Inmotion P2 est lancé à 2499 RMB, soit l’équivalent d’environ 330 euros. Le P2F est quant à lui annoncé à 3299 RMB, soit 430 euros. On attend maintenant de voir dans quelle mesure ce modèle sera distribué à l’international, avec quelles caractéristiques exactes et à quel prix.

En attendant notre essai, retrouvez les tests de vélos électriques pliants déjà publiés sur Gyronews :

 

 

A lire !

Urban Circus : rencontre avec la « fashion tech » haute visibilité
Accessoires
19 vues
Accessoires
19 vues

Urban Circus : rencontre avec la « fashion tech » haute visibilité

Alex - 26 mai 2018

Cyclistes, wheelers et adeptes de la trottinette partagent une problématique commune : la visibilité de nuit, quand les petits éclairages de…

Bon plan : la trottinette Xiaomi M365 à 325 euros
Trottinette électrique
969 vues18
Trottinette électrique
969 vues18

Bon plan : la trottinette Xiaomi M365 à 325 euros

Alex - 24 mai 2018

Après avoir joué au yoyo pendant quelques semaines, les tarifs pratiqués par Gearbest sur la M365 de Xiaomi redeviennent attractifs…

Jeu vidéo : la gyroroue s’invite chez les Lapins crétins
Roue électrique
24 vues
Roue électrique
24 vues

Jeu vidéo : la gyroroue s’invite chez les Lapins crétins

Alex - 23 mai 2018

La roue électrique se fraiera-t-elle un chemin dans l'imaginaire collectif jusqu'à devenir partie prenante de la culture moderne ? Il…

Laissez un commentaire

Pas d'inquiétude, votre adresse reste privée.