Antivol trottinette : nos conseils pour bien choisir

Alex
Rédigé le 1 mars 2017
1431 vues 1 Commentaires

Il arrive qu’on souhaite laisser quelques instants son véhicule sans surveillance : dans ce cas, il est indispensable de se munir d’un antivol trottinette adapté. Quel modèle sélectionner, à quoi faut-il faire attention au moment de s’équiper ? Gyronews vous propose quelques éléments de réponse afin de vous guider dans votre choix.

Avant d’entrer dans le sujet des antivols pour trottinette proprement dit, commençons par quelques conseils de bon sens.

Choisir un antivol trottinette adapté

Il faut se rappeler qu’une trottinette est un objet que l’on peut soulever, et donc certaines parties se démontent facilement. L’antivol le plus robuste du monde ne servira donc à rien s’il n’est pas correctement fixé. Observez votre véhicule et cherchez un point d’attache stable, qui ne permette pas de le dégager en le faisant pivoter ou en dévissant un élément. Il est important d’avoir répondu à cette question avant l’achat, car la structure du véhicule pourra conditionner le choix de votre antivol.

Tous les modèles ne sont pas optimisés pour l’utilisation d’un antivol, mais la structure permet en général de trouver un point d’attache fiable au niveau de la rotule de pliage. Certains decks (repose-pieds) sont troués, ce qui permet d’y passer facilement une chaîne, mais ce cas de figure reste relativement rare. Dans tous les cas, on évitera de percer soi même un trou dans le châssis de son véhicule, histoire de ne pas en compromettre la résistance.

Second conseil en forme d’avertissement : la popularité grandissante des nouveaux moyens de locomotion électrique va fatalement attiser l’attention des voleurs, or la plupart des dispositifs de sécurité légers et faciles à porter ne tiennent pas longtemps à un assaillant bien équipé.

Dans l’absolu, aucun cadenas ne résiste à l’effraction, il s’agit plus de dissuasion que de réelle protection, ne l’oubliez pas ! On ne laissera donc jamais sa trottinette garée dans la rue ou sur la voie publique la nuit, même si elle est attachée à un point fixe. L’intérêt de la trottinette est que l’on peut la plier et la transporter, ne cédez pas à la fainéantise 😉

Quelle catégorie d’antivol choisir ?

Il existe deux façons d’ouvrir un dispositif bien fixé : crocheter la serrure ou couper le corps de l’antivol trottinette. Pour le premier point, on préférera une serrure à clé plutôt qu’un modèle à code, et l’on se tournera de préférence vers une marque reconnue. En règle générale, les voleurs choisissent plutôt la seconde voie… c’est donc sur ce terrain que se jouera vraiment le choix, d’autant que la configuration retenue conditionne aussi le poids et l’encombrement. Pour chaque famille, nous vous suggérons un modèle reconnu pour ses qualités, ainsi que son prix indicatif.

Antivol à câble fin

C’est le plus abordable, le plus léger, et le plus facile à installer. Comptez environ 10 euros pour un modèle premier prix avec une bonne longueur, ce qui permet donc de se fixer sur n’importe quel élément de mobilier urbain. En revanche, il suffit d’une bonne pince coupante pour en venir à bout, le niveau de sécurité est donc minimal, simplement pour éviter pour que quelqu’un ne parte en courant avec votre trottinette sous le bras.

Master Lock 8126 antivol trottinette

Le choix Gyronews : Master Lock LKM8126 (moins de 10 euros)

Antivol à câble épais ou à chaîne

Le principe est le même, mais la section du câble est plus importante, ce qui complique quelque peu la coupe. Avec une pince adaptée (aux bras plus longs, pour l’effet de levier), on en vient cependant à bout facilement. Comptez entre 20 et 30 euros. Légèrement plus onéreuse, la variante boa offre une protection supérieure, sans vraiment changer la donne.

Avec une chaîne, le câble cède la place à des maillons métalliques. C’est un peu lourd, un peu plus résistant, mais là encore assez facile à casser, surtout un coupe-boulon. Attention à la fixation au niveau de la serrure, souvent le point de faiblesse. Préférer si possible un modèle avec fermeture cadenas.

L’antivol pliant

Cette fois, on passe sur un assemblage de plaques métalliques qui se plient comme un mètre de menuisier. Une fois rangé, il ne prend pas beaucoup de place. Les plaques en tant que telles sont difficiles à couper, mais les fixations intermédiaires constituent souvent la faiblesse. Bien que ce soit tentant, n’allez donc pas vers les modèles ultra légers, dont la résistance sera problématique.

antivol trottinette vélo Abus Bordo

Le choix Gyronews : Abus Bordo (environ 50 euros)

L’antivol U

Métal massif, serrure robuste à crocheter, le U est un antivol trottinette efficace. En revanche, il est parfois plus difficile de l’installer sur un point d’attache fixe, puisqu’il n’est pas flexible. C’est certainement la variante la plus sûre. Elle n’est toutefois pas invulnérable puisqu’une bonne disqueuse en viendra toujours à bout. Si vous optez pour un U, vérifiez bien que la section du corps est compatible avec la zone d’attache retenue sur votre trottinette. Adaptez sa « longueur » aux lieux de parking envisagés. Les U miniatures ne permettent par exemple pas de faire le tour d’un pied de lampadaire : à réserver donc aux trottinettes et aux mobiliers compatibles.

antivol trottinette vélo Axa Security Newton Pro U-Lock 190mm

Le choix Gyronews : Kryptonite Mini 5 (environ 38 euros)

L’antivol menottes

Terminons avec une déclinaison intéressante, l’antivol menottes, popularisé notamment par la marque Master Lock. Ici, on dispose de deux structures pliantes en forme de cercle, fixées au véhicule et au point d’attache. Elles sont reliées par un ensemble de maillons plats dont le nombre varie en fonction de la longueur désirée. La formule est relativement flexible et le montage se révèle assez simple. En revanche, il faut tout de même compter plus de 50 euros pour un antivol qui pèsera bien 1 Kg.

antivol trottinette vélo Master Lock Street Cuff 8290

Le choix Gyronews : Master Lock Street Cuff 8290 (environ 85 euros)

Au final ?

Si vous ne laissez votre engin que quelques minutes le temps d’entrer dans une boulangerie en pleine journée, contentez vous d’un antivol trottinette premier prix et gardez un oeil en permanence sur votre bien. En cas d’absence de contact visuel ou dans un endroit peu sûr, la solution du U nous parait la plus fiable. Elle implique cependant un prix et un encombrement plus important. Une dernière possibilité consiste, là encore dans une optique de dissuasion, à prendre un modèle avec alarme.

En cas d’hésitation, repensez un instant au prix d’achat de votre véhicule : une trottinette à plus de 700 euros comme une E-Twow S2 ou une Egret One mérite sans doute qu’on mette un cadenas dans son sac à dos !

A lire !

Trottinette Unagi : double moteur et design futuriste
Trottinette électrique
31 vues1
Trottinette électrique
31 vues1

Trottinette Unagi : double moteur et design futuriste

Alex - 14 novembre 2018

Un nouvel entrant sur le marché de la micro-mobilité vient d'ouvrir les précommandes via Kickstarter pour sa première trottinette électrique,…

Bon plan : Ninebot Segway ES2 à 311 euros !
Trottinette électrique
604 vues16
Trottinette électrique
604 vues16

Bon plan : Ninebot Segway ES2 à 311 euros !

Alex - 11 novembre 2018

Mise à jour, 15 novembre : le site marchand chinois Gearbest maintient sa vente Flash sur la trottinette électrique Ninebot…

Bois et cuir pour la trottinette électrique Lab’Elle
Trottinette électrique
35 vues
Trottinette électrique
35 vues

Bois et cuir pour la trottinette électrique Lab’Elle

Alex - 11 novembre 2018

Comment se distinguer sur un marché des trottinettes électriques largement dominé par les productions venues de Chine ? Les véhicules…

1 commentaire

  1. Une astuce pour les anti-vols, sur e-twow et Ltrott 65/85 GT8 on peut passer l’antivol le long du plateau (Il dispose d’ouverture des deux cotés), évitez absolument de passer l’antivol sur la roue. Il suffit de prendre un cable (épais, voir même avec alarme sonore intégrée).

    Répondre

Laissez un commentaire

Pas d'inquiétude, votre adresse reste privée.