Découvrez Urmo, un gyropode pliable à grandes roues

Alex
Rédigé le 11 octobre 2018
220 vues 5 Commentaires

Tout juste lancé sur Kickstarter, le véhicule urbain imaginé par l’équipe du projet Urmo fait déjà sensation : en trois jours, une centaine d’internautes ont déjà précommandé un exemplaire de ce drôle d’engin pliable élaboré en Allemagne. En attendant les premiers modèles de production attendus pour l’automne 2019, voyons un peu ce que propose Urmo !

Le concept ? Urmo repose sur deux grandes roues de 14 pouces (35 cm) qui entourent un plancher central situé plus bas que leur axe central. L’utilisateur vient se jucher sur ce plancher, les deux pieds côte à côte, un peu comme sur un hoverboard. Ensuite, on retrouve les vertus déjà bien connues de la stabilisation gyroscopique : on se penche vers l’avant ou vers l’arrière pour avancer et freiner (ou reculer), et l’on exerce une pression décalée pour tourner. Les roues évidées, sans rayon ou moyen central visible, confèrent à Urmo un design très aérien du plus bel effet !

urmo plié

Les grandes roues sont là pour faciliter la conservation de l’équilibre et surtout améliorer les capacités de franchissement : on ne risque pas de se « planter » dans un léger défaut de la route. Urmo indique avoir fait le choix de pneus non gonflables, mais assure que son engin est confortable. Dix minutes de pratique suffiraient à maîtriser le pilotage.

Une fois arrivé à destination, il suffit de plier Urmo pour pouvoir le transporter à la main, à la façon d’une mallette. L’idée est particulièrement bien trouvée : la planche centrale se plie par le milieu, ce qui permet aux deux roues de venir se plaquer l’une contre l’autre, assurant ainsi un encombrement minimal, inférieur par exemple à celui d’une trottinette. Cette compacité ferait d’Urmo un compagnon adapté pour l’intermodalité en général et les transports en commun en particulier. Le pliage semble se faire très simplement, à une main. Au besoin, il est possible de fixer une poignée télescopique qui fait alors ressembler Urmo à un Segway… en beaucoup plus léger !

Urmo Gif animé

Quid des performances ? L’équipe Urmo évoque les chiffres suivants :

– poids de 6,5 Kg,
– vitesse max de 15 Km/h,
– autonomie de 20 Km,
– charge en 2 heures.

Les valeurs annoncées complètent l’approche urbaine et multimodale : Urmo n’est pas taillé pour les grandes lignes droites et les longues distances, mais pour les trajets courts en ville et les usages mixtes.

A ce stade, l’équipe indique avoir déjà réalisé cinq prototypes successifs de son engin. Ces itérations lui auraient permis de valider les lignes définitives du concept, d’où le lancement d’une campagne de financement visant à recueillir les fonds nécessaires à l’entrée en production.

Urmo se retrouve donc proposé à la précommande via la plateforme américaine Kickstarter. Un système d’early bird permet d’acheter les premiers exemplaires à tarif réduit : le palier ouvert à l’heure où nous publions cet article permet d’acquérir un Urmo à 1299 euros (ou 1399 euros avec la poignée télescopique). Hors campagne de financement participatif, le prix public conseillé annoncé par l’équipe est fixé à 2099 euros. Les livraisons sont prévues pour le mois d’octobre 2019.

logo urmo

 

A lire !

La micro-mobilité électrique bientôt encadrée par les maires ?
Réglementation
73 vues1
Réglementation
73 vues1

La micro-mobilité électrique bientôt encadrée par les maires ?

Alex - 9 décembre 2018

La loi d'orientation des mobilités, chargée de préciser la façon dont les skates, roues et trottinettes électriques peuvent et doivent…

Ninebot One Z10 : le test de la roue du moment !
featured
70 vues1
featured
70 vues1

Ninebot One Z10 : le test de la roue du moment !

Alex - 8 décembre 2018

Après quelques centaines de kilomètres parcourus, il est temps de vous livrer le test de la très attendue Ninebot One…

ESCIS by Kos : une gyroroue custom pour le dandy
Roue électrique
51 vues3
Roue électrique
51 vues3

ESCIS by Kos : une gyroroue custom pour le dandy

Alex - 7 décembre 2018

Le projet ESCIS by Kos illustre la rencontre entre le monde moderne de la roue électrique et l'ambiance vintage des…

5 Commentaires

  1. Avec des roues moins hautes, le produit aurait été plus élégant, plus pratique, plus discret et sans doute moins lourd pour le transport.

    Répondre
    • Merci pour votre commentaire. Avec des roues moins hautes, le UrmO serait moins pratique parce-que en ville, il y a beaucoup des petits obstacles.

      La semaine prochaine, on va exposer a Paris a AUTONOMY.

      Répondre
  2. Navré, mais je ne la trouve qu’une version améliorée d’un hoverboard…
    Les roues plus grandes sont la (très bien) et la possibilité de la plier aussi, mais ses caractéristique typique de conduite ne la rendent pas un moyen efficace de transport urbain. Je la vois mal au milieu des piétons sur un trottoir encombré (largeur), ou pire dans une piste cyclable au milieu des velos et des trottinettes . Sa vitesse est correcte pour le genre de produit, ( plus, pour un presque-hoverboard, serait dangereuse) mais absolument insuffisante pour se déplacer correctement en ville.
    (Même la plus ancienne et petite des monoroues touche les 18-20 km/h et coûte 1/4 de son plein prix…).

    Répondre
  3. Moi, j’ai un hoverboard 10″ et il est très difficile de le pousser à vitesse max sans perdre le contrôle !
    Je n’imagines même pas une perte de contrôle avec ce super nouveau jouet à plus de 1200€ !
    Je crains que la solidité de ce nouveau produit soit son gros point faible ! Quand je vois les gamins avec du 6″ et 8″ braver tous les dangers en changeant sans faille allant du revêtements routier au chemin de terre ou gazon sans réduire leurs vitesse et sans chuter, je leurs tirent mon chapeau.
    Peut-être faut-il avoir un peu d’inconscience pour éviter la chute, mais personnellement je n’y arrive pas.
    Mais le pliage de cette hoverboard avec sa poignée de transport est très astucieux, mais sera sûrement avec la nouvelle réglementation exclus des trottoirs !
    Je ne la voie surtout pas cohabiter avec les véhicules, limite piste cyclables dégagées, mais avec un énorme avantage sur la pelouse et route de terre.
    A voir quant-il sera présenté au salon à Paris !

    Répondre

Laissez un commentaire

Pas d'inquiétude, votre adresse reste privée.