Les NVEI bientôt bridés à 25 Km/h et interdits hors agglomération ?

Alex
Rédigé le 3 mai 2019
96 vues 9 Commentaires

Le Parisien révèle aujourd’hui ce que seraient les principales mesures du décret qui encadrera bientôt la circulation des engins électriques comme les roues, les trottinettes ou les skates. Le quotidien affirme avoir pu consulter le « projet de décret » élaboré par le ministère des Transports. Il ne s’agit donc pas d’un document définitif, mais ce sont a priori les mesures que va défendre proposer le Gouvernement. Voici les mesures en question, et notre éclairage.

Interdiction de rouler sur les trottoirs

La première mesure, la plus emblématique, vise à sanctuariser les trottoirs au profit des piétons et assimilés. Il devrait donc être interdit de rouler en engin électrique sur les trottoirs. Les contrevenants seraient sanctionnés d’une amende de 135 euros, sur le même modèle que ce qu’a prévu d’appliquer la ville de Paris.

Notre avis ? L’interdiction sur les trottoirs n’est pas une surprise. Évoquée depuis le début des débats sur la Loi d’Orientation des Mobilités, elle était attendue et parait logique. Notons que le projet de loi LOM prévoit d’accorder aux maires la possibilité de contourner localement cette restriction pour par exemple autoriser la circulation d’engins électriques dans des lieux touristiques adaptés (les quais de Seine piétons, les quais de la Garonne à Bordeaux, etc.)

Vitesse limitée à 25 Km/h

D’après le Parisien, le décret prévoit qu’il soit interdit de circuler avec un engin dont la vitesse n’est pas limitée à 25 Km/h. En théorie, le contrevenant pourrait se voir exposé à la confiscation de son véhicule et à une amende salée : rouler sur la route avec un deux roues non homologué est par exemple passible d’une amende allant jusqu’à 3750 euros.

Notre avis ? Là encore, la mesure était prévisible : personne ne veut voir se reproduire la fameuse séquence de la trottinette à 85 Km/h sur l’autoroute. L’expérience montre toutefois que la mise en oeuvre d’une telle mesure est délicate. D’un côté, vous avez des engins comme la E-Twow Monster qui roulent assez facilement à 35 Km/h sans payer de mine. De l’autre, les grosses trottinettes impressionnantes de type Dualtron peuvent tout à fait être bridées de façon logicielle à 25 Km/h. Entre les deux, on sait qu’il subsiste une zone de flou très difficile à contrôler, surtout si on pense aux roues ou aux skates électriques, dont les performances ne se mesurent pas à la taille du pneu…

C’est une question complexe, qui va très vite en amener une autre, encore plus cruciale : celle de l’assurance, et des responsabilités en cas de litige.

Circulation interdite hors agglomération

Toujours d’après le Parisien, le décret prévoit que la circulation des engins de déplacement personnel (EDP) soit interdite hors agglomération, sauf s’il existe une piste cyclable ou une voie verte. En ville, l’usager devrait circuler en priorité sur les pistes cyclables et le cas échéant sur les routes où la vitesse n’excède pas 50 Km/h.

Notre avis ? Interdire l’utilisation d’une roue ou d’une trottinette sur les voies rapides est une mesure parfaitement judicieuse, mais quid des petites routes ou des axes qui relient les communes entre elles ? Interdire les roues ou les trottinettes sur une départementale, c’est couper l’herbe sous le pied à tous ceux qui veulent utiliser leur NVEI pour leurs déplacements quotidiens. Sans même parler des initiatives de type Tour de France en monoroue, une telle mesure réduit la place que peut occuper la mobilité électrique dans le quotidien, là où le vélo est aujourd’hui toléré.

Sonnettes et lumières obligatoires

Le texte envisagerait enfin d’imposer l’installation de feux avant et arrière, d’un avertisseur sonore et de dispositifs rétro-réfléchissants comme les catadioptres de vélo. Le casque ne serait obligatoire que pour les enfants de moins de douze ans, comme à vélo. Les usagers devraient enfin porter un gilet réfléchissant la nuit, là encore comme les cyclistes.

Notre avis ? Sur ces aspects, pas de grande surprise. Le port du casque n’est pas imposé aux adultes, peut-être parce que les grands noms de la micro-mobilité ne souhaitent pas que par effet boule de neige, l’extension d’une telle obligation finisse par pénaliser les ventes d’engins de déplacement personnels non électriques.

Prochaine étape ?

A ce stade, le texte est un projet qui doit encore être approuvé par le Conseil d’Etat. Passer par un décret évite de soumettre la question au vote des députés et des sénateurs. Reste à voir si le contenu du texte changera d’ici sa promulgation.

A lire !

Free floating : la difficile équation de la rentabilité
Trottinette électrique
16 vues
Trottinette électrique
16 vues

Free floating : la difficile équation de la rentabilité

Alex - 18 mai 2019

Les nombreuses sociétés qui déploient des flottes de trottinettes électriques en libre service ont-elles une chance de gagner de l'argent…

Boosted lance sa trottinette électrique, la Rev
Trottinette électrique
35 vues
Trottinette électrique
35 vues

Boosted lance sa trottinette électrique, la Rev

Alex - 15 mai 2019

Le spécialiste américain du skate électrique Boosted vient de lever le voile sur sa première trottinette électrique, la Boosted Rev.…

A Lyon, Lime va brider ses trottinettes à 8 Km/h en zone piétonne
Trottinette électrique
86 vues3
Trottinette électrique
86 vues3

A Lyon, Lime va brider ses trottinettes à 8 Km/h en zone piétonne

Alex - 3 mai 2019

Comment favoriser la cohabitation entre les trottinettes en libre service, toujours plus nombreuses, et les autres usagers de la route…

9 Commentaires

  1. Donc il faut éviter la pollution, mais absolument pas encourager l’utilisation des nvei pour remplacer l’utilisation de nos véhicules. Personnellement j’utilise autant que possible une One E+ pour me rendre au travail (12kms) . Le trajet est principalement sur une piste cyclable (8kms) ou les vélos roules facilement a 30-35km/h quand il me double. A côté de ça, on bride les roues et trotinette à 25km/h. Interdit de rouler sur les trottoirs mais déjà en vélo on a tellement peur de se faire renverser que parfois on préfère rouler sur les trottoirs. Alors en petite roue/trotinette… Je pensais prendre une roue limité a 35km/h pour ne plus utiliser ma voiture de toute la semaine mais a 25km/h dans les villes hors de Paris, c’est simplement inenvisageable pour ma part. Trop trop long trajet en comparaison de la voiture. Je suis récemment allé sur Paris du côté de la Défense et j’ai été surpris de voir tout les piétons qui se pousses pour nous laisser passer en pensant que l’on ne va pas s’arrêter. Dans les villes où il y a peu de NVEI, je clé comprend mais sur Paris, ça me laisse penser qu’il faudrait une organisation qui communique sur les NVEI et qui réalise des démonstrations auprès des piétons mais également auprès des utilisateurs pour leur donner un genre de guide des bonnes pratiques. Comme s’arrêter a 7/10m d’un piétons que l’on croise sur un passage trop étroit afin de le laisser passer. Ne pas se coller aux piétons 3m de distance par exemple et garder une vitesse identique aux piétons tant qu’il n’y a pas d’espace suffisamment important pour dépasser. Accélérer doucement pour dépasser 2km/h de plus que le piéton suffisent pour le dépasser. La sonnette, je déteste ça en tant que piéton ! Je trouve ça stressant et j’ai juste envie de mettre une baffe aux personnes. Le piéton doit rester prioritaire (sans abuser) du moment qu’il ne bloque pas délibérément le passage ou qu’il ne fait pas exprès de se déplacer doucement (sinon c’est klaxon de camion 😋)

    Répondre
    • Oui vous avez raison au lieu de privilégier les NVEI on encourage la pollution. La sécurité oui et d’accord avec vous au sujet des piétons.

      Répondre
  2. Tout a fait d’accord avec cette analyse, cependant rien n’est encore complètement fait. D’ici septembre.
    Il serait fort interessant de avoir ou le parisien a pu voir ce fameux projet de décret.

    Répondre
  3. Comment brider une Dualtron DT 3 à 25 km/h ? Telle est la question… C’est quand mème regrettable alors que les vélos électriques vont aller plus vite !!! Quelle tanche cette Ministre….

    Répondre
  4. on va rigoler Place de l’Etoile en gyroroue
    Les automobilistes vont bien finir par se rebeller.
    Dommage de ne pas faire de difference entre propriétaires de gyroroue et loueur de troti en freefloating. Sans dénigrer (la troti c’est surement génial vu le succès) c’est une question de nombre d’utilisateurs et de facilité d’apprentissage. Je peux dire que j’ai mis plusieurs mois pour maitriser ma V8 inmotion et j’ai pris des cours. Je n’ai jamais fait de trottinette électrique, mais ça me prendrait combien de temps? 3min?
    Je ne peux pas me résoudre à arrêter…Pour moi c’est aussi bien ludique que pratique , j’ai rebridé à 25km max et j’ai pris une assurance. On a une super sensation de glisse semblable au ski. Pour ceux qui connaissent l’esplanade de la Defense , c’est un lieu intéressant pour faire un peu de glisse urbaine. Les quais de Seine piéton aussi. mais je vois des troti qui doublent trop vite, plus vite que les vélos. Sans penser que les autres n’ont pas de rétroviseur et peuvent faire des écarts, comme le ferait des enfants qui se promènent.

    pour l’avertisseur sonore sur la gyroroue , on va avoir des problèmes…

    Répondre
  5. Les gens qui ont des monocyles devront se ballader avec un genre de klaxon à la main? 🙂
    Bon enfin je ris, mais je suis content qu’un cadre légal, aussi frustrant soit-il, c’est déjà une victoire.

    Répondre
  6. Ce décret est une bonne chose, mais il faut une sensibilisation auprès des usagers sur le respect du code de la route et des dangers concernant l’utilisation des trottinettes sur les grandes routes.

    Répondre
  7. Encore des ministres qui pondent un projet de loi sans rien y connaître , ha si , brider ou l’interdire l’utilisation de ce type de déplacement, notamment a la campagne afin que l’on continue a prendre nos véhicules bruyant et POLUANT , ben ouai Mr de chez TOTAL y va pas être content si je prend ma trottinette électrique pour me balader au milieu des champs ou forêt , il préfère que je garde mon gros quad qui pue ….. Bref , on fait tout pour débuter les utilisateurs pour garder le lobby automobile
    Obliger en urbain de rouler sur la route sans OBLIGER le port minimum du casque est meurtrier !
    Bref , un texte complètement débile sur certains points

    Répondre

Laissez un commentaire

Pas d'inquiétude, votre adresse reste privée.