Jyroball : après la gyroroue, place à la gyroboule

Alex
Rédigé le 5 mars 2019
242 vues 3 Commentaires

Replié, le Jyroball a la forme d’une sphère. Une fois les pédales dépliées, il se présente comme une gyroroue dont le corps serait constitué d’une roue unique, sans réelle démarcation avec le châssis. Alors, place à la gyroboule ? Cet intrigant concept est annoncé pour le printemps 2019 mais à ce stade, impossible de le voir en action : il faut se contenter de rendus en 3D.

Le Jyroball se présente donc comme une monoroue électrique de petites dimensions dont l’essentiel de la largeur est consacré au roulement avec le sol. On n’est donc pas vraiment sur une gyroroue traditionnelle avec un pneu monté sur une jante fine : ici, c’est la surface même de l’appareil qui tourne en fonction des sollicitations du conducteur. Elle est a priori composée d’une gomme résistante, complétée par des inserts chromés.

L’ensemble est bien sûr monté sur un axe horizontal qui porte les deux pédales sur lesquelles monte l’utilisateur. Les dimensions exactes ne sont pas communiquées, mais l’appareil semble de taille contenue, avec un gabarit sans doute assez proche de celui d’un engin comme le Hoverbowl (IOTA Trax) imaginé par l’inventeur du Solowheel.

La société qui propose le concept Jyroball évoque une vitesse de pointe de l’ordre de 15 Km/h, une autonomie de 15 Km, un moteur de 500W et la possibilité de rouler aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Au lancement, une version spéciale devrait proposer 20 Km/h en pointe et 27 Km d’autonomie.

Elle promet une phase d’apprentissage rapide, de l’ordre de 10 à 15 minutes, et indique que son engin fonctionne sans application mobile ou connexion Bluetooth. Pour le reste des caractéristiques, il faudra attendre la présentation d’un prototype plus concret ou le lancement d’une éventuelle campagne de financement participatif.

Le Jyroball n’est logiquement pas encore proposé à la vente, mais son fabricant indique que le prix de lancement devrait se situer dans une fourchette allant de 450 à 500 dollars (soit entre 400 et 500 euros, à ajuster en fonction des éventuels frais de livraison et taxes).

Très réussi sur le plan esthétique (les amateurs y verront un peu de BB8 ou des mini-robots télécommandés de la marque Sphero), le Jyroball a-t-il une chance de devenir un accessoire de micro-mobilité comme la roue ou la trottinette électrique ? Sa construction ne semble pas le destiner aux grandes distances et aux usages tout terrain, mais il trouvera peut être sa place en intérieur ou pour des usages ludiques, un peu à la façon des Hovershoes commercialisées par plusieurs marques comme Inmotion ou Segway avec ses Drift W1.

Le Jyroball semble pouvoir être mis au crédit d’une société baptisée Moby Move, basée à Dublin. Les intéressés peuvent demander à être tenu au courant des futures étapes du projet via le site dédié. La communication autour du projet, notamment en direction de la presse, devrait débuter plus largement à partir du mois d’avril.

A lire !

Free floating : la difficile équation de la rentabilité
Trottinette électrique
17 vues
Trottinette électrique
17 vues

Free floating : la difficile équation de la rentabilité

Alex - 18 mai 2019

Les nombreuses sociétés qui déploient des flottes de trottinettes électriques en libre service ont-elles une chance de gagner de l'argent…

Boosted lance sa trottinette électrique, la Rev
Trottinette électrique
36 vues
Trottinette électrique
36 vues

Boosted lance sa trottinette électrique, la Rev

Alex - 15 mai 2019

Le spécialiste américain du skate électrique Boosted vient de lever le voile sur sa première trottinette électrique, la Boosted Rev.…

Les NVEI bientôt bridés à 25 Km/h et interdits hors agglomération ?
Réglementation
96 vues9
Réglementation
96 vues9

Les NVEI bientôt bridés à 25 Km/h et interdits hors agglomération ?

Alex - 3 mai 2019

Le Parisien révèle aujourd'hui ce que seraient les principales mesures du décret qui encadrera bientôt la circulation des engins électriques…

3 Commentaires

    • Vu le petit diamètre en principe les jambes sont à l’abri quand on a les pieds sur les pédales mais c’est vrai que ça peut être un sujet en cas de chute… et ça doit être un carnage si on passe dans une flaque d’eau 😀

      Répondre

Laissez un commentaire

Pas d'inquiétude, votre adresse reste privée.