Hovershoes : découvrez le successeur de l’hoverboard !

Alex
Rédigé le 7 mai 2018
73 vues

Drôle d’hybride installé entre la roue stabilisée et les patins de type drift skate, les Hovershoes ne manquent pas d’arguments pour s’imposer dans le coeur des amateurs de mobilité électrique, surtout s’ils apprécient le freestyle. Présentation d’un nouveau concept prometteur ! Les Hovershoes ont été dévoilées les 5 et 6 mai dernier par deux marques déjà bien implantées sur le secteur : Inmotion, à qui l’on doit vraisemblablement les travaux de R&D, et Koowheel, qui prend vraisemblablement en charge les principaux aspects de la production.

Hovershoes Koowheel Inmotion

En quoi consistent les Hovershoes ? Livrées par paire, ces « chaussures » n’en sont pas vraiment : elles se présentent comme une petite roue (3,5 pouces) stabilisée, munie d’un moteur électrique et surmontée d’une surface plane qui fera office de patin. Une fois juché sur les Hovershoes, c’est en modifiant ses appuis que l’on actionne chaque moteur : on peut ainsi avancer, reculer ou tourner en contrôlant chaque pied de façon individuelle. Il n’y a pas de synchronisation entre les deux pieds, ce qui autorise figures et pirouettes variées. En simplifiant, on pourrait dire qu’elles fonctionnent comme un hoverboard dont on aurait désolidarisé les deux roues !

La vidéo qui illustre la fin de cet article, publiée sur les réseaux sociaux d’Inmotion et de Koowheel au cours du week-end, donne un bon aperçu des possibilités ! En termes de sensation, les Hovershoes se rapprochent probablement de ce que l’on connait sans moteur avec le drift skate (parfois appelé free skate), ces mini planches faites pour chaque pied du rider.

Hovershoes driftskate electrique

Hovershoes : les caractéristiques

Avec des roues de 3,5 pouces de diamètre, soit environ 9 cm, les Hovershoes ne sont pas conçues pour encaisser les cahots de la route à vive allure. D’après Koowheel, la vitesse de pointe s’établit à environ 8 Km/h. Chaque Hovershoe est constituée d’un moteur électrique de 250W accompagné d’une batterie de 54 Wh qui autoriserait une autonomie de l’ordre de 8 Km. Le poids de chaque appareil s’établit à 2,8 Kg, soit 5,6 Kg pour la paire, tandis que la recharge serait réalisée en environ 1 heure et demi. Ces mini-roues sont également certifiées IP65, ce qui signifie que l’on doit pouvoir les utiliser sans crainte s’il y a de l’eau au sol.

Ces performances théoriques confirment le positionnement, assez proche de celui de l’hoverboard. Nous ne sommes pas en présence d’un véritable engin dédié aux déplacements comme une roue électrique : ces hovershoes sont plutôt faites pour les figures, les skate parcs et les balades à faible allure.

Reste à voir si l’agrément sera vraiment au rendez-vous ! Koowheel propose déjà les Hovershoes à la précommande via son site : il faut compter 599 dollars (environ 500 euros) pour un kit composé d’une paire de mini-roues et du chargeur associé.

A lire !

Urban Circus : rencontre avec la « fashion tech » haute visibilité
Accessoires
19 vues
Accessoires
19 vues

Urban Circus : rencontre avec la « fashion tech » haute visibilité

Alex - 26 mai 2018

Cyclistes, wheelers et adeptes de la trottinette partagent une problématique commune : la visibilité de nuit, quand les petits éclairages de…

Bon plan : la trottinette Xiaomi M365 à 325 euros
Trottinette électrique
969 vues18
Trottinette électrique
969 vues18

Bon plan : la trottinette Xiaomi M365 à 325 euros

Alex - 24 mai 2018

Après avoir joué au yoyo pendant quelques semaines, les tarifs pratiqués par Gearbest sur la M365 de Xiaomi redeviennent attractifs…

Jeu vidéo : la gyroroue s’invite chez les Lapins crétins
Roue électrique
24 vues
Roue électrique
24 vues

Jeu vidéo : la gyroroue s’invite chez les Lapins crétins

Alex - 23 mai 2018

La roue électrique se fraiera-t-elle un chemin dans l'imaginaire collectif jusqu'à devenir partie prenante de la culture moderne ? Il…

Laissez un commentaire

Pas d'inquiétude, votre adresse reste privée.