Thundrblade : enfin un roller électrique inline ?

Alex
Rédigé le 8 juin 2018
50 vues

Thundrblade annonce des rollers en ligne électriques capables d’atteindre 40 Km/h en vitesse de pointe. Ils se pilotent à l’aide d’une petite télécommande sans fil tenue à la main et disposent d’un moteur débrayable : on pourrait donc retrouver à la demande les sensations de rollers traditionnels.

Voilà, résumée de façon très succincte, la promesse formulée par Thundrblade. Depuis 2016, cette startup défend ce concept de rollers électriques et montre l’avancée de ses travaux au travers de vidéos mettant en action des prototypes plus ou moins aboutis.

En 2018, Thundrblade plonge dans le grand bain : la société s’est lancée fin mai dans une campagne de financement participatif sur la plateforme Indiegogo. Le premier objectif est fixé à 100 000 dollars : c’est la somme estimée nécessaire pour amorcer une vraie production.

thundrblade gif

Thundrblade : jusqu’à 40 Km/h et 30 Km d’autonomie ?

Rentrons maintenant plus dans le détail. Thundrblade a imaginé un bloc intégrant moteur, roues, électronique et batteries, capable de venir se fixer sous une paire de boots de roller traditionnelle. Une télécommande similaire à ce qu’on connaît avec les skates électriques accompagne l’ensemble. Il n’y a donc pas besoin de stabilisation gyroscopique comme sur les Hovershoes.

Le principe est simple : avec la télécommande, on actionne le moteur situé sur la roue arrière de chaque roller. C’est idéal pour avancer sur le plat ou monter des côtes sans forcer. C’est aussi bienvenu pour gérer sa vitesse en descente, d’autant que Thundrblade indique avoir intégré un freinage récupératif (KERS). En bonus, on profite de petites LED pour éclairer le bitume devant soi et être vu la nuit.

Parmi les très bonnes idées, on apprécie la batterie amovible (sur chaque pied), les roues interchangeables (pour passer en tout-terrain) et surtout la possibilité de débrayer le moteur. Les créateurs affirment en effet que l’on peut à la demande passer sur une vraie roue libre et profiter des sensations de rollers en ligne sans assistance. Même si chaque Thundrblade pèse 2,3 Kg, on pourrait donc faire du park et des tricks sans être pénalisé par le moteur.

L’autonomie se monterait à 12 Km en 100% électrique : on comprend donc là tout l’enjeu d’une conduite limitée à l’assistance. Si le rider y met du sien, la paire de Thundrblade autoriserait de 20 à 30 Km sans recharge.

gif thundrblade

Roller électrique : mythe ou réalité

Est-ce qu’il faut y croire ? C’est la grande question, et on veut bien votre avis ! On se demandait déjà lors de la campagne lancée par Blizwheel quelles étaient en pratique les limites du roller électrique. Au-delà de l’intégration des composants, il faut en effet gérer un certain nombre de contraintes liées à la pratique même du roller : dans quelle mesure la poussée doit-elle par exemple être identique entre les deux pieds et comment gérer dans ce contexte un changement d’appuis ?

On serait donc vraiment curieux de voir si Thundrblade a réussi à électrifier le roller en conservant ce qui fait l’agrément de ce sport, ou si au contraire la poussée motorisée limite le champ des possibles. Si la campagne atteint son objectif, les backers sont censés être livrés au printemps 2019.

Thundrblade annonce un prix public de 1400 dollars pour une paire de blocs à fixer sous ses propres boots. Elle évoque un pack complet prêt à l’emploi pour 1500 dollars. Pour la campagne Indiegogo, ces tarifs sont réduits de près de 50%.

La campagne a rapidement recueilli 21 000 dollars de précommandes au lancement fin mai. L’enveloppe est à l’heure où nous publions aux alentours de 23 000 dollars, avec encore 24 jours de souscription. Si le concept vous interpelle, n’hésitez pas à nous partager votre ressenti.

La vidéo ci-dessous montre les différents prototypes qui ont précédé le modèle proposé à la précommande via Indiegogo.

A lire !

Lumo imagine une veste connectée haptique pour cyclistes
Accessoires
17 vues
Accessoires
17 vues

Lumo imagine une veste connectée haptique pour cyclistes

Alex - 18 juin 2018

Lumo, marque britannique spécialisée dans les vêtements pour cyclistes, a collaboré avec Ford autour d'une veste "connectée". Objectif de cette…

Ninebot One C+ : la bonne affaire venue de Chine
Roue électrique
19 vues
Roue électrique
19 vues

Ninebot One C+ : la bonne affaire venue de Chine

Alex - 17 juin 2018

Destinée en premier lieu au marché chinois, la roue électrique Ninebot One C+ est aujourd'hui accessible aux consommateurs occidentaux par…

KingSong KS-14M : à 499 euros, une bonne roue pour débuter ?
Roue électrique
19 vues
Roue électrique
19 vues

KingSong KS-14M : à 499 euros, une bonne roue pour débuter ?

Alex - 17 juin 2018

KingSong Europe et les principaux spécialistes en ligne de la monoroue électrique ont ajouté cette semaine à leur catalogue la…

Laissez un commentaire

Pas d'inquiétude, votre adresse reste privée.