Onewheel Pint : une version « mini » plus abordable

Alex
Rédigé le 18 mars 2019
1679 vues 2 Commentaires

Le spécialiste du « monoskate » électrique Future Motion a annoncé le 12 mars dernier sa nouvelle planche, la Onewheel Pint. Attendue pour le mois de mai, elle offre des dimensions plus réduites que les références déjà disponibles au catalogue. Elle se veut plus accessible, aussi bien en termes de conduite qu’au niveau du tarif, avec un prix de lancement fixé à 950 dollars, hors frais de port et taxes diverses.

Le principe général reste inchangé : le Onewheel Pint est donc un skate électrique doté d’une unique roue centrale. Dépourvu de télécommande, il est muni d’un système de stabilisation électronique qui compense les mouvements du pilote. Un capteur de présence situé au niveau du pied avant permet d’actionner le système : on accélère en se penchant vers l’avant, on freine en se déportant vers l’arrière et on tourne en pivotant les épaules.

La version Pint conserve ce fonctionnement, mais avec une planche un peu moins longue : comptez 27 pouces, soit environ 68 cm. Le moteur brushless intégré à la roue permet d’atteindre 25 Km/h en vitesse de pointe et la batterie autorise 10 à 13 Km d’autonomie. La recharge se fait en moins d’1h30. Un petit bandeau LED fait son apparition sur le pad pour afficher le niveau de batterie restant. L’application mobile compagnon est toujours de la partie.

Onewheel Pint

Onewheel Pint : plus petit et plus accessible

En synthèse, le Onewheel Pint est donc la déclinaison « de poche » du Onewheel historique et surtout du Onewheel XR lancé début 2018. Pour Future Motion, les deux engins répondent à des usages complémentaires. Le XR officie pour les grandes balades ou les déplacements du quotidien. Le Pint agrémente quant à lui la journée pour les petites courses ponctuelles et les séances de glisse entre potes.

Future Motionn espère aussi faire de son Onewheel Pint l’engin de choix des débutants. La board inaugure d’ailleurs un nouveau système baptisé Simplestop, qui simplifie l’arrêt et la descente de la board. Bref, des caractéristiques pensées pour démocratiser l’accès au concept.

Le prix se veut lui aussi plus accessible. Le Onewheel Pint est donc vendu nu à 950 dollars via le site de la marque. Plusieurs kits dotés d’accessoires (garde-boue, poignée escamotable, etc.) sont également proposés : comptez 1185 dollars pour la version complète. Il faut ensuite ajouter 200 dollars pour l’expédition vers l’Europe, une somme censée englober à la fois la livraison et les frais de douane, soit une enveloppe totale de près 1400 dollars (1220 euros). Les précommandes sont ouvertes dès à présent. Les livraisons devraient quant à elles intervenir à partir du mois de mai.

Plusieurs revendeurs importent officiellement les boards de Onewheel en France : le Pint devrait donc être accessible par leur intermédiaire d’ici quelques mois.

 

A lire !

Test Fiido D11 : le vélo pliant justifie-t-il sa montée en gamme ?
featured
143 vues3
featured
143 vues3

Test Fiido D11 : le vélo pliant justifie-t-il sa montée en gamme ?

Alex - 1 octobre 2020

Après plusieurs vélos pliants commercialisés par l’intermédiaire des greniers chinois de type Geekbuying, la marque Fiido a décidé de passer…

Essai Inmotion V11 : la suspension est-elle l’avenir de la roue ?
featured
353 vues
featured
353 vues

Essai Inmotion V11 : la suspension est-elle l’avenir de la roue ?

Alex - 18 août 2020

Annoncée début avril et commercialisée à partir de la fin de l'été, la Inmotion V11 incarne une nouvelle proposition de…

KingSong verrouille les roues achetées en Chine via Aliexpress
Roue électrique
385 vues2
Roue électrique
385 vues2

KingSong verrouille les roues achetées en Chine via Aliexpress

Alex - 13 août 2020

Le constructeur chinois KingSong vient de prendre une mesure radicale pour lutter contre le marché gris : les roues achetées…

2 Commentaires

Laissez un commentaire

Pas d'inquiétude, votre adresse reste privée.