Klement : le vélo électrique selon Skoda

Alex
Rédigé le 5 mars 2019
2785 vues

La marque automobile Skoda s’attaque à son tour au segment de la micro-mobilité avec un concept de vélo électrique innovant. Baptisé Klement, il fait appel à des pédales fixes « gyroscopiques » : pour avancer, il suffit d’appuyer du pied vers l’avant, exactement comme sur une gyroroue ! Ce concept a été dévoilé mardi 5 mars en préouverture du salon automobile de Genève.

Annoncé par l’intermédiaire d’un communiqué de presse, Klement adopte les lignes générales d’un VTT électrique avec sa fourche suspendue, son cadre effilé vers l’arrière et ses deux grandes roues à rayon. Le centre du vélo casse toutefois les codes : au lieu de la structure classique en triangle marquée en position basse par le pédalier et la transmission, on trouve une grande tige terminée par deux pédales plates et fixées à la structure.

guidon sjoda klement

Il faut donc imaginer un vélo sur lequel on se tiendrait avec les deux pieds symétriques, posés bien à plat sur des pédales positionnées sur le même axe. Inutile de chercher une poignée d’accélération au guidon : c’est au niveau du pied que se situe l’accélérateur.

Le moteur hub est situé au niveau de la roue arrière. Skoda évoque une puissance maximale de 4000W et une vitesse de pointe de l’ordre de 45 Km/h, ce qui fait quitter la catégorie des VAE homologués (vélos à assistance électrique, jusqu’à 25 Km/h) pour entrer dans celle des speedbikes, en théorie interdits sur la voie publique. Deux batteries lithium-ion amènent une capacité totale de 1250 Wh, qui conférerait 62 Km d’autonomie.

Avec son design futuriste et ses performances alléchantes, le Skoda Klement se veut aussi connecté : il embarque par exemple un support capable de recharger un smartphone sans fil, par induction, et devrait prendre ne charge un certain nombre de services comme la géolocalisation ou l’appel d’urgence automatique en cas d’accident.

concept skoda klement

Pour Skoda, le concept Klement incarne une proposition de réponse possible aux problématiques de micro-mobilité. Il s’agit aussi d’un clin d’oeil aux racines industrielles du groupe : avant de devenir un constructeur automobile, Skoda fabriquait en effet des vélos !

Comme la plupart des concepts présentés sur les salons comme Genève, le Klement n’a pas nécessairement vocation à devenir un vélo électrique de série. Notons qu’on trouve des projets micro-mobilité chez bon nombre de constructeurs auto. Récemment, Seat a par exemple présenté une trottinette Ninebot vendue sous ses couleurs, la eXS. BMW a de son côté lancé sa X2 City, une trottinette électrique à grandes roues.

A lire !

Test KingSong KS N10, le challenger à 800 euros
Tests
2905 vues4
Tests
2905 vues4

Test KingSong KS N10, le challenger à 800 euros

Alex - 30 octobre 2020

Deux ans après le lancement de ses premières trottinettes électriques, KingSong remet le couvert en 2020 avec deux nouvelles références,…

Test Fiido D11 : le vélo pliant justifie-t-il sa montée en gamme ?
featured
2974 vues5
featured
2974 vues5

Test Fiido D11 : le vélo pliant justifie-t-il sa montée en gamme ?

Alex - 1 octobre 2020

Après plusieurs vélos pliants commercialisés par l’intermédiaire des greniers chinois de type Geekbuying, la marque Fiido a décidé de passer…

Essai Inmotion V11 : la suspension est-elle l’avenir de la roue ?
featured
3196 vues2
featured
3196 vues2

Essai Inmotion V11 : la suspension est-elle l’avenir de la roue ?

Alex - 18 août 2020

Annoncée début avril et commercialisée à partir de la fin de l'été, la Inmotion V11 incarne une nouvelle proposition de…

Laissez un commentaire

Pas d'inquiétude, votre adresse reste privée.