Vidéo d’un crash en roue à 65 km/h : que s’est-il passé ?

Alex
Rédigé le 14 mai 2020
1168 vues 4 Commentaires

Plusieurs médias français et espagnols ont récemment relayé la vidéo d’une impressionnante chute en gyroroue. On y voit un wheeler évoluer à grande vitesse dans un tunnel de New-York et soudainement s’écrouler vers le sol tandis que sa roue chute, rebondit et vole en éclats. Ainsi relayée sans autres éléments de contexte, la vidéo alimente le discours selon lequel les roues électriques sont des engins particulièrement dangereux. Comme souvent, la réalité se révèle un brin plus complexe…

La victime de la chute explique elle-même les circonstances de l’accident dans la description et les commentaires de sa vidéo YouTube. Elle précise dans un premier temps rouler sur une Gotway Monster V3 « moddée », c’est-à-dire modifiée de façon non officielle, sans le support du fabricant.

Le pilote indique par ailleurs qu’il avait déjà identifié un défaut sur sa roue : cette dernière souffrait d’un phénomène d’oscillation d’avant en arrière non sollicité se produisant à haute vitesse, en raison sans doute d’un défaut de régulation électronique. « Je savais que cette roue avait un problème mais j’ai choisi de la piloter quand même. La plupart des roues modifiées que nous avons commandées à New-York n’ont aucun problème mais ce problème d’oscillation est spécifique à quelques Monster moddées », détaille-t-il.

En dépit de cette défaillance identifiée, il prend le risque de pousser sa roue dans ses derniers retranchements puisqu’il estime rouler à une vitesse comprise entre 35 et 40 miles par heure au moment de la chute (entre 55 et 65 km/h). A cette allure, l’électronique de la roue est soumise à des courants dont l’intensité approche des limites admises par le système. L’accident survient dans ces circonstances extrêmes à cause du phénomène d’oscillation : pour compenser ce basculement, la roue appelle un surcroît d’énergie qui provoque la mise en sécurité du système, c’est à dire une coupure immédiate du moteur.

Dit autrement, cette chute correspond à une pratique extrême sur un engin modifié et reconnu comme défectueux, bien loin des usages standard associés à la roue électrique.

Gyroroue : comprendre les critères pour bien choisir

A lire !

Test KingSong KS N10, le challenger à 800 euros
Tests
646 vues2
Tests
646 vues2

Test KingSong KS N10, le challenger à 800 euros

Alex - 30 octobre 2020

Deux ans après le lancement de ses premières trottinettes électriques, KingSong remet le couvert en 2020 avec deux nouvelles références,…

Test Fiido D11 : le vélo pliant justifie-t-il sa montée en gamme ?
featured
809 vues3
featured
809 vues3

Test Fiido D11 : le vélo pliant justifie-t-il sa montée en gamme ?

Alex - 1 octobre 2020

Après plusieurs vélos pliants commercialisés par l’intermédiaire des greniers chinois de type Geekbuying, la marque Fiido a décidé de passer…

Essai Inmotion V11 : la suspension est-elle l’avenir de la roue ?
featured
996 vues
featured
996 vues

Essai Inmotion V11 : la suspension est-elle l’avenir de la roue ?

Alex - 18 août 2020

Annoncée début avril et commercialisée à partir de la fin de l'été, la Inmotion V11 incarne une nouvelle proposition de…

4 Commentaires

    • Je salue cet article venant éclairer à juste titre cet incident, et une brève autrement irresponsable d’un autre média.
      Merci gyronews 👌👍

      Répondre
  1. C’est ce qu’on appelle une belle gamelle ! Il n’avait qu’a pas faire le clown !!! Ca va le calmer le gonze sur sa roue de merde !!! Mdr !!

    Répondre

Laissez un commentaire

Pas d'inquiétude, votre adresse reste privée.