Inmotion lance la L9, sa nouvelle trottinette électrique

Alex
Rédigé le 3 avril 2020
840 vues

Inmotion prépare le lancement d’une nouvelle trottinette électrique, la L9. Bientôt proposée à la précommande au travers d’une campagne Indiegogo, la nouvelle venue mise sur un double système de suspensions avant et arrière, un nouveau tableau de bord, des roues de 10 pouces et un moteur installé en roue avant capable de délivrer jusqu’à 1000W. L’objectif, avoué à demi-mots, consiste pour Inmotion à aller concurrencer la Max G30 de Ninebot. La L9 dispose-t-elle des arguments nécessaires ?

Le constructeur chinois a dévoilé sa nouvelle trottinette au travers d’une conférence de presse diffusée en direct sur YouTube. Lors de sa présentation également consacrée à la gyroroue Inmotion V11, il a particulièrement insisté sur l’autonomie et la facilité de recharge de l’engin, mais en avançant des chiffres qui semblent démesurément optimistes. Inmotion évoque ainsi une autonomie susceptible de monter jusqu’à 95 km mais s’abstient de préciser la capacité réelle de la batterie.

La L9 inaugure en revanche un double port de charge, ce qui signifie que l’on pourra diviser par deux le temps de recharge en se munissant d’un second chargeur. La durée de recharge descend ainsi à 3,6 heures, ce qui signifie qu’il faut environ 7 heures pour remplir la batterie avec un unique chargeur.

Inmotion L9 : double suspension avant et arrière

Côté performances, la L9 dispose d’un moteur capable de délivrer jusqu’à 1000W en crête, avec un couple qui serait suffisant pour franchir des pentes allant jusqu’à 20 degrés. La vitesse de pointe est fixée à 30 km/h, mais elle sera logiquement ramenée aux 25 km/h légaux en France.

Si l’autonomie réelle et les performances devraient se rapprocher de ce que propose la Ninebot Max G30,  la Inmotion L9 a certainement quelques arguments à faire valoir sur le plan du confort. Comme sa concurrente, elle est équipée de roues 10 pouces équipées de pneus tubeless. Elle y ajoute de vraies suspensions qui font défaut à sa rivale. A l’avant, un système de double fourche plongeante équipe la fourche. A l’arrière, deux ressorts assurent la cohésion entre le deck et la partie arrière du châssis.

inmotion l9 frein et suspensions

La trottinette Inmotion L9 propose par ailleurs un phare amélioré, un système de rétroéclairage coloré intégré sous le deck, un compteur LCD affichant la vitesse instantanée ou la charge batterie restante et une béquille.

Le poids et les modalités précises de commercialisation n’ont en revanche pas encore été précisés. La L9 devrait cependant être proposée rapidement à la précommande puisqu’une page lui est déjà consacrée sur Indiegogo.

Inmotion disposait jusqu’ici de deux références de trottinettes électriques à son catalogue, les L8 et L8F lancées en 2017.

A lire !

Test Fiido D11 : le vélo pliant justifie-t-il sa montée en gamme ?
featured
182 vues3
featured
182 vues3

Test Fiido D11 : le vélo pliant justifie-t-il sa montée en gamme ?

Alex - 1 octobre 2020

Après plusieurs vélos pliants commercialisés par l’intermédiaire des greniers chinois de type Geekbuying, la marque Fiido a décidé de passer…

Essai Inmotion V11 : la suspension est-elle l’avenir de la roue ?
featured
389 vues
featured
389 vues

Essai Inmotion V11 : la suspension est-elle l’avenir de la roue ?

Alex - 18 août 2020

Annoncée début avril et commercialisée à partir de la fin de l'été, la Inmotion V11 incarne une nouvelle proposition de…

KingSong verrouille les roues achetées en Chine via Aliexpress
Roue électrique
426 vues2
Roue électrique
426 vues2

KingSong verrouille les roues achetées en Chine via Aliexpress

Alex - 13 août 2020

Le constructeur chinois KingSong vient de prendre une mesure radicale pour lutter contre le marché gris : les roues achetées…

Laissez un commentaire

Pas d'inquiétude, votre adresse reste privée.