Lyft se paie DJ Khaled pour ses trottinettes en libre service

Alex
Rédigé le 29 juillet 2018
298 vues

Les trottinettes électriques en libre service seront-elles le prochain champ de bataille des grands noms de la mobilité partagée ? L’actualité récente confirme que tous les grands noms du VTC envisagent désormais de lancer leurs propres flottes de véhicules électriques individuels. Le dernier en date n’est autre que Lyft, grand concurrent d’Uber aux Etats-Unis : la société vient même de s’offrir les services de DJ Khaled pour promouvoir son service à venir.

Le DJ américain, connu pour ses collaborations avec Rihanna, Beyoncé, Drake ou Justin Bieber, a mis à profit sa popularité sur Instagram (11,2 millions d’abonnés) pour plusieurs publications « en partenariat rémunéré » avec Lyft. On l’y voit voir sortir une trottinette électrique du coffre de sa limousine et partir avec, ou s’amuser à tourner entre les jets sur la piste d’un aéroport. Bref, la vie rêvée selon DJ Khaled, passé maître dans la mise en scène de sa propre existence sur les réseaux sociaux.


Ce qui nous intéresse ici, c’est surtout l’apparition récurrente du logo Lyft sur la potence de ces trottinettes électriques, signe d’une arrivée imminente de la société californienne sur ce marché. Les amateurs reconnaîtront aisément le modèle retenu : il s’agit de la fameuse M365 de Xiaomi (voir notre test), déjà mise à disposition par le concurrent Bird dans plusieurs villes américaines.

L’arrivée de Lyft sur le marché ne faisait guère de doute : la société avait déjà demandé une licence pour opérer son service à San Francisco, où circulent déjà les trottinettes de ses adversaires sur ce marché. Cette opération de communication ne fait donc que confirmer l’imminence du lancement… et l’annonce d’une concurrence acharnée !

Qu’il s’agisse de vélos ou de trottinettes électriques, les véhicules individuels légers en libre service ont en effet motivé ces dernières semaines des investissements plus que conséquents. Jugez plutôt ! Bird a levé 400 millions de dollars en juin dernier, quatre mois seulement après son lancement. Uber vient d’investir 250 millions de dollars dans Lime, dont les trottinettes Lime-S sont depuis quelques semaines en circulation à Paris. Lyft a de son côté racheté Motivate en juin dernier : ce spécialiste du vélo en libre service opère par exemple les Citibike disponibles à New-York, Chicago ou Boston.

Pour l’instant, c’est sur le marché américain que se concentrent les efforts, mais tous ces acteurs ont des ambitions mondiales comme l’a prouvé le lancement de Lime à Paris. Reste à voir si le potentiel se révélera vraiment à la hauteur des investissements consentis… et si des acteurs européens (ou français, soyons fous…) parviendront à émerger face aux mastodontes venus des US. Affaire à suivre !

A lire !

Z-One par Bel&bel : quand la gyroroue rencontre le Vespa
Roue électrique
19 vues1
Roue électrique
19 vues1

Z-One par Bel&bel : quand la gyroroue rencontre le Vespa

Alex - 16 décembre 2018

Le studio espagnol Bel&bel, spécialisé dans le recyclage et la réutilisation de véhicules emblématiques, a imaginé une monoroue électrique ressemblant…

La micro-mobilité électrique bientôt encadrée par les maires ?
Réglementation
128 vues5
Réglementation
128 vues5

La micro-mobilité électrique bientôt encadrée par les maires ?

Alex - 9 décembre 2018

La loi d'orientation des mobilités, chargée de préciser la façon dont les skates, roues et trottinettes électriques peuvent et doivent…

Ninebot One Z10 : le test de la roue du moment !
featured
124 vues3
featured
124 vues3

Ninebot One Z10 : le test de la roue du moment !

Alex - 8 décembre 2018

Après quelques centaines de kilomètres parcourus, il est temps de vous livrer le test de la très attendue Ninebot One…

Laissez un commentaire

Pas d'inquiétude, votre adresse reste privée.