La trottinette Currus NF10 arrive en France

Alex
Rédigé le 21 novembre 2019
1164 vues 2 Commentaires

Récemment lancée en Corée sur les traces de Minimotors, la marque Currus entend bien se faire une place sur le marché des trottinettes haut de gamme. En 2019, elle a développé sa présence à l’international avec plusieurs accords de distribution. L’un d’eux a abouti à la création de Currus France, une représentation locale installée dans l’Hexagone.

« Pour nous, il était hors de question d’importer des versions de trottinettes Noname de Chine sur lesquelles on aurait apposé un logo », commente Phillipe Sfez, responsable de Currus France et par ailleurs fondateur du magasin Glisse Urbaine. Il explique avoir été séduit par le perfectionnisme de Currus et la démarche qualité de leur usine installée à Incheon, dans la banlieue de Séoul, qui permet à la marque de se revendiquer « made in Korea ».

« Rien n’est laissé au hasard, les boulons, le câblage, les joints d’étanchéité, les caches boulons… Autant de signes qui nous ont convaincu que cette marque allait vraiment apporter quelque chose au marché de la trottinette électrique en Europe », précise-t-il encore.

Currus NF10 en décembre et NF11 en 2020

Le premier modèle lancé par Currus France est la NF10, une trottinette bi-moteur à roues de 10 pouces au design plutôt massif qui accuse environ 37 kg sur la balance. L’engin, qui semble ultra robuste, affiche une puissance de 3600W (deux moteurs de 1800W), une batterie 28 Ah sur 60V avec des cellules signées Samsung,, deux ports de charge et l’ensemble compteur gâchette Eye que connaissent bien les adeptes de la marque Dualtron. Sans surprise, une partie de l’électronique vient effet de chez Minimotors, et l’on peut sans trop de risque positionner cette NF10 comme une alternative à la Dualtron 3.

Currus France indique que la NF10 sera vendue bridée à 25 km/h, conformément à la nouvelle réglementation en place, mais l’engin est donné pour une vitesse max de 70 km/h. Il est associé à des pneus larges (3 pouces), deux gros amortisseurs à ressort  complétés par des silent-blocsk et des freins à disque hydrauliques avant / arrière avec ABS. La NF10 dispose également d’un phare avant donné pour 4500 lumens et d’un système de verrouillage par clé.

Retrouvez ci-dessous le test, plutôt flatteur, réalisé par le site américain Electrek.

La Currus NF10 est annoncée à 2690 euros, avec une disponibilité fixée au mois de décembre. Elle sera disponible sur le site de Currus France, dans les boutiques Glisse Urbaine et chez les revendeurs qui souhaiteraient s’associer au lancement de cette nouvelle marque.

Currus lancera par ailleurs en 2020 un modèle encore plus massif, la NF11, dont on peut apercevoir un prototype dans la vidéo qui suit.

 

A lire !

Test Fiido D11 : le vélo pliant justifie-t-il sa montée en gamme ?
featured
137 vues2
featured
137 vues2

Test Fiido D11 : le vélo pliant justifie-t-il sa montée en gamme ?

Alex - 1 octobre 2020

Après plusieurs vélos pliants commercialisés par l’intermédiaire des greniers chinois de type Geekbuying, la marque Fiido a décidé de passer…

Essai Inmotion V11 : la suspension est-elle l’avenir de la roue ?
featured
348 vues
featured
348 vues

Essai Inmotion V11 : la suspension est-elle l’avenir de la roue ?

Alex - 18 août 2020

Annoncée début avril et commercialisée à partir de la fin de l'été, la Inmotion V11 incarne une nouvelle proposition de…

KingSong verrouille les roues achetées en Chine via Aliexpress
Roue électrique
380 vues2
Roue électrique
380 vues2

KingSong verrouille les roues achetées en Chine via Aliexpress

Alex - 13 août 2020

Le constructeur chinois KingSong vient de prendre une mesure radicale pour lutter contre le marché gris : les roues achetées…

2 Commentaires

  1. La NF 10 et la NF 11 sont un achat très déconseillé les contrôleurs grilles tous aux bout de quelques tours de roue et elle sont pleins de problème avec des vendeurs et des personnes à la tête de la marque currus ,refuse de reconnaître Les problèmes de leur sois disant bon produit .En possédant ces deux trottinettes à des prix beaucoup trop élevés pour être en panne tout les deux jours et que ces gens là à part faire des devis de réparation et de toujours mettre la faute aux clients ne sont pas très commerçants. Donc à bonne entendeur salut.

    Répondre

Laissez un commentaire

Pas d'inquiétude, votre adresse reste privée.