Etude : wheel et trott sont de vrais moyens de transport !

Alex
Rédigé le 5 mars 2018
2393 vues

Avec près de 1300 répondants, la consultation publique lancée par Mobility Urban permet de tirer quelques enseignements quant aux rapports qu’entretiennent les adeptes de la gyroroue ou de la trottinette électrique avec leur engin. Principale leçon : pour 70% d’entre eux, la mobilité électrique est devenue l’outil du trajet quotidien domicile travail.

77% des sondés indiquent parcourir plus de 5 Km par jour. Pour 40% d’entre eux, la distance quotidienne dépasse même les 10 Km. 50% indiquent que leur véhicule électrique intervient en remplacement de la voiture, tandis que 25% l’utilisent à la place des transports en commun. Les 1283 réponses exprimées révèlent enfin une population masculine (90% d’hommes) et adulte (60% ont entre 26 et 50 ans, 25% ont plus de 50 ans).

Quelle conclusion faut-il tirer de ce sondage ? Les chiffres évoqués confirment que les véhicules électriques individuels ne sont pas de simples accessoires destinés à compléter d’autres moyens de transport (le fameux « dernier kilomètre ») : pour leurs adeptes, ils incarnent de vrais outils dédiés aux déplacements quotidiens. Roues et trottinettes électriques se présentent donc comme de véritables alternatives à la traditionnelle voiture.

infographie wheelers

Faire entendre la voix des usagers

Au fait, pourquoi une telle consultation ? Ce sondage ouvert à tous a été lancé par un revendeur spécialisé en janvier dernier avec le soutien d’autres enseignes et d’associations d’usagers. « Depuis les Assises de la mobilité, on a des gens qui discutent d’un futur encadrement législatif, mais personne ne vient demander l’avis des utilisateurs », nous expliquait à l’époque Christophe Bayart, fondateur de Mobility Urban.

Les résultats de l’enquête cherchent donc à pallier ce manque de représentativité. Ils révèlent que 65% des sondés se déclarent en faveur d’un cadre réglementaire assimilé à celui des cycles, avec une autorisation de circuler sur la voie publique ou sur les pistes cyclables et une forme de tolérance sur les trottoirs.

« Cette consultation a pour but est bien de faire entendre la voix des wheelers et électrotteurs », répète Mobility Urban dans le billet de présentation de ces résultats. Le revendeur indique avoir d’ores et déjà entrepris de faire circuler ces résultats auprès d’élus sensibles à la question, ainsi qu’en direction du Conseil national de la sécurité routière.

En attendant de voir comment les débats sur une éventuelle réglementation évoluent, nous ne pouvons que souscrire à cette démarche de prise en compte des utilisateurs finaux. La mobilité électrique est une belle histoire qui reste à raconter : n’hésitez donc pas à faire circuler l’info, que tous les concernés prennent part au débat !

 

A lire !

Test KingSong KS N10, le challenger à 800 euros
Tests
2185 vues4
Tests
2185 vues4

Test KingSong KS N10, le challenger à 800 euros

Alex - 30 octobre 2020

Deux ans après le lancement de ses premières trottinettes électriques, KingSong remet le couvert en 2020 avec deux nouvelles références,…

Test Fiido D11 : le vélo pliant justifie-t-il sa montée en gamme ?
featured
2257 vues5
featured
2257 vues5

Test Fiido D11 : le vélo pliant justifie-t-il sa montée en gamme ?

Alex - 1 octobre 2020

Après plusieurs vélos pliants commercialisés par l’intermédiaire des greniers chinois de type Geekbuying, la marque Fiido a décidé de passer…

Essai Inmotion V11 : la suspension est-elle l’avenir de la roue ?
featured
2478 vues2
featured
2478 vues2

Essai Inmotion V11 : la suspension est-elle l’avenir de la roue ?

Alex - 18 août 2020

Annoncée début avril et commercialisée à partir de la fin de l'été, la Inmotion V11 incarne une nouvelle proposition de…

Laissez un commentaire

Pas d'inquiétude, votre adresse reste privée.