Test du support smartphone Shapeheart : un bon allié pour la trottinette ?

Alex
Rédigé le 23 août 2019
109 vues

Pensé en premier lieu pour le monde du vélo, le support magnétique pour smartphone de Shapeheart pourrait bien répondre aussi aux attentes des utilisateurs de trottinettes électriques. Il promet en effet une résistance à toute épreuve face aux secousses de la route grâce à sa fixation magnétique. Reste à voir ce que donne vraiment cette protection pour smartphone dans la réalité ? C’est l’objet de notre test du jour !

Le casse-tête du support smartphone pour trottinette

La question revient régulièrement sur les réseaux sociaux : quelle fixation choisir pour installer son smartphone au guidon d’un vélo ou d’une trottinette électrique ? Avec un téléphone dont le prix dépasse parfois le prix de l’engin, la question n’est pas triviale, et l’on sait que la prise des systèmes de fixation par pince (ou mâchoire) est susceptible de se dégrader à force de vibrations. Le problème est encore plus sensible avec des trottinettes dépourvues de suspensions comme la M365 de Xiaomi, sa version Pro, ou une trottinette à pneus pleins premier prix comme la Kugoo S1 Pro.

Partant de ce constat, la société française Shapeheart a entrepris de développer un support pour smartphone sur vélo et trottinette électrique reposant sur une fixation magnétique. Le principe est simple : on a d’un côté une base fixée sur le cintre ou le guidon à l’aide d’une bande silicone élastique, et de l’autre une enveloppe dans laquelle vient se glisser le smartphone. Les deux sont reliés grâce à l’action d’un aimant puissant, censé résister à environ 9 kg de pression. Bref, largement de quoi absorber l’énergie résultant des chocs transmis au guidon, du moins en théorie.

La pochette est déclinée en deux versions, avec une taille M pour les smartphones allant jusqu’à 5,8 pouces (iPhone XS, Galaxy S9…) et une taille XL pour les écrans de 6 pouces et plus (iPhone XS Max, Galaxy Note, etc.). La partie supérieure offre un revêtement intégral sur le dessus, avec un rabat en face arrière et des ouvertures pour un éventuel câble de recharge en partie basse. Elle n’est pas hermétique, mais suffit largement à protéger le téléphone de la pluie. Surtout, elle dispose d’un plastique transparent compatible avec les écrans capacitifs des smartphones. On conserve donc un accès direct à l’écran du téléphone.

Test support Shapeheart pour vélo et trottinette

L’installation ne revêt aucune difficulté particulière. La bande silicone permet de s’adapter à la plupart des diamètres courants de cintre ou de guidon, et la fixation magnétique permet de s’affranchir des éventuels problèmes d’orientation de l’écran du téléphone.

Attention toutefois au guidon des trottinettes électriques, qui ne laisse parfois que peu de place pour de tels accessoires. Sur une M365 Pro par exemple, il faut impérativement placer le support à droite du compteur puisque l’autre côté est occupé par la sonnette. Aucun problème en revanche avec la gâchette d’accélérateur, qui reste parfaitement accessible sous l’étui.

A l’usage, force est de constater que la fixation magnétique tient ses promesses : avec un iPhone Xs muni d’une coque en cuir, soit tout de même près de 200 grammes, nous n’avons pas réussi à la prendre en défaut, que ce soit en trottinette électrique ou en VTT. Lors de chocs appuyés, le téléphone va trembler sur son support, voire très légèrement se décentrer, mais il est impossible en usage courant de désolidariser la pochette de sa base sans forcer précisément sur le téléphone.

Le téléphone reste quant à lui parfaitement opérationnel. En trottinette comme en vélo, nous pouvons par exemple utiliser la reconnaissance automatique Face ID de notre iPhone et naviguer entre différentes applications en utilisant les gestes de raccourcis courants. Les applications qui font appel au GPS fonctionnent également sans problème : le support magnétique n’a donc pas l’air d’altérer le comportement général du téléphone.

La lisibilité de l’écran est en revanche légèrement dégradée du fait du plastique transparent qui n’est pas parfaitement ajusté et peut assez facilement marquer au fil du temps (déformations, effet bulle). Comme l’aimant est puissant, il y a un geste à trouver pour décrocher simplement son téléphone du support, mais une fois trouvé la manipulation se fait sans effort particulier et surtout sans endommager la bande silicone qui tient la base.

La seule inconnue, comme souvent sur ce genre d’accessoires, vient de la durée de vie. En manipulant la base, on peut par exemple sortir par erreur la plaque magnétique de sa base en caoutchouc. Il n’est pas très difficile de la réinstaller, mais la manœuvre laisse imaginer qu’une faiblesse est susceptible d’intervenir un jour à ce niveau.

En attendant, ce support téléphone pour trottinette tient tout à fait ses promesses  et devrait certainement rencontrer un certain succès chez les livreurs à vélo. Comptez 29,95 euros frais de port compris sur Amazon.

A lire !

Mercedes lancera une trottinette électrique en 2020
Trottinette électrique
19 vues
Trottinette électrique
19 vues

Mercedes lancera une trottinette électrique en 2020

Alex - 18 septembre 2019

Au détour d'un communiqué de presse émis à l'occasion du salon de l'automobile de Francfort, on découvre que Mercedes-Benz prévoit…

Top 5 des trottinettes électriques les plus puissantes
Trottinette électrique
39 vues2
Trottinette électrique
39 vues2

Top 5 des trottinettes électriques les plus puissantes

Alex - 15 septembre 2019

Quelle est la trottinette électrique la plus puissante ou la plus rapide du marché ? On trouve chez des marques…

Prendre le train avec sa trottinette électrique : les règles à connaître
Trottinette électrique
83 vues
Trottinette électrique
83 vues

Prendre le train avec sa trottinette électrique : les règles à connaître

Alex - 6 septembre 2019

Quelles sont les règles pour emmener sa trottinette électrique dans un TGV, un OuiGo ou un Intercités ? La question…

Laissez un commentaire

Pas d'inquiétude, votre adresse reste privée.