T60 : Segway Ninebot imagine une trottinette semi-autonome

Alex
Rédigé le 21 août 2019
251 vues

Segway-Ninebot a dévoilé début août lors d’une conférence à Pékin un nouveau modèle de trottinette électrique baptisé T60. Destiné en priorité au marché des trottinettes en libre-service, il adopte un châssis à trois roues et se voit doté de fonctions de conduite déportée ou semi-autonome. Pour le constructeur chinois, ce modèle T60 illustre la façon dont il répondra demain aux nouveaux enjeux de mobilité partagée. Les fonctions de conduite autonome devraient notamment permettre à l’engin de retourner tout seul à une station de chargement. Les juicers auraient-ils du souci à se faire ?

Pilotée par un humain, la T60 fonctionne comme une trottinette électrique standard, avec comme principale particularité ces deux roues avant qui alourdissent la silhouette mais confèrent à l’engin sa stabilité. Le plus impressionnant intervient toutefois à la fin de la course, quand le conducteur descend de la trottinette et la remet à disposition des autres usagers. Celle-ci est alors capable de se mouvoir seule grâce à ses capteurs anti-collision et sa gestion automatique de la direction.

Dans le discours de Segway-Ninebot, ces fonctions de conduite autonome ont vocation à servir les intérêts des opérateurs de flotte en libre-service : plus besoin de sillonner les rues à la recherche des modèles à court de batterie, ils se regroupent automatiquement dans des zones prédéfinies et viennent se positionner juste au dessus d’un connecteur de recharge. Une trottinette a été abandonnée sur le trottoir et gêne les patients ? Un opérateur prend à distance le contrôle de l’engin et le ramène dans une aire de stationnement plus adaptée…

segwau t60 sur station de recharge

Cette annonce intervient alors que plusieurs grands opérateurs sont aujourd’hui enclins à développer leurs propres engins pour répondre à des contraintes de fiabilité, d’autonomie ou de durabilité qu’ils ne retrouvent pas sur les modèles commerciaux déjà disponibles, à commencer par ceux de Ninebot.

Dans ce contexte, l’objectif du constructeur chinois consiste à montrer qu’il est capable de développer des innovations adaptées à leurs problématiques spécifiques, soutenues notamment par ses travaux de recherche autour de l’intelligence artificielle (voir par exemple le projet Lomo, ou les prototypes de robot livreur autonome). Reuters indique d’ailleurs qu’Uber et Lyft ont manifesté leur intérêt pour les projets de Segway-Ninebot. D’après un représentant de la marque, le T60 pourrait voir le jour à horizon 2020. Reste à savoir quels seront les débouchés réellement envisageables à court terme pour ces fonctions de contrôle à distance ou de conduite autonome.

A lire !

La gyroroue Inmotion V8F arrive en 2020 : quoi de neuf ?
Roue électrique
33 vues
Roue électrique
33 vues

La gyroroue Inmotion V8F arrive en 2020 : quoi de neuf ?

Alex - 16 novembre 2019

Inmotion vient de lever officiellement le voile sur la nouvelle génération de sa gyroroue citadine au format 16 pouces, la…

Speedboard : le skate électrique à deux roues
Skate Electrique
55 vues
Skate Electrique
55 vues

Speedboard : le skate électrique à deux roues

Alex - 15 novembre 2019

Développé par un ingénieur américain, le projet Speedboard vient de faire son entrée sur Kickstarter, où il a déjà enregistré…

M365 Pro, Kugoo S1 : bons plans du 11 novembre
Trottinette électrique
62 vues
Trottinette électrique
62 vues

M365 Pro, Kugoo S1 : bons plans du 11 novembre

Alex - 11 novembre 2019

La concurrence entre marchands s'intensifie à l'approche des fêtes de fin d'année, soutenue par les célébrations du 11 novembre qui…

Laissez un commentaire

Pas d'inquiétude, votre adresse reste privée.