ST10, ST11, ST14 : Gyromax étoffe la gamme SpeedTrott

Alex
Rédigé le 24 octobre 2018
429 vues 8 Commentaires

La gamme citadine de SpeedTrott comptera bientôt de nouvelles références avec les ST10, ST11 et ST14. Elles incarnent la réponse de Gyromax à la popularité grandissante des marques asiatiques telles que Xiaomi, Ninebot ou Minimotors et visent à se positionner, en termes tarifaires, face à leurs modèles vedette. La marque, rencontrée à l’occasion du salon Autonomy, affirme s’être tout particulièrement attachée à la fiabilité de ces deux trottinettes électriques afin de tranquilliser les acheteurs et limiter les interventions en SAV. Présentations !

SpeedTrott ST10, la petite citadine

Une trottinette légère à petit prix : la SpeedTrott ST10 est donnée pour environ 10 Kg sur la balance, entre 20 et 25 Km/h en vitesse de pointe et 15 Km d’autonomie grâce à une batterie 5,2 Ah construite à partir de cellules de marque (Samsung ou LG). « On avait prévu de la sortir en 24V, mais ça ne nous convenait vraiment pas, on va donc finalement revenir sur du 36V« , confie Julien Naud, le fondateur de Gyromax.

La ST10 garde le moteur sur la roue arrière, mais les batteries et l’électronique passent du deck à la colonne de direction. Son frein magnétique est complété par un frein au pied. Un phare en hauteur se charge d’éclairer la route, tandis qu’un petit feu stop habille le garde-boue arrière. Au guidon, on dispose d’un compteur alphanumérique donnant la vitesse.

Le confort risque d’être le point faible, avec un unique amortisseur avant et des pneus pleins. « On a vraiment bossé sur la fiabilité : sur ce segment de prix les marges ne sont pas énormes, on veut donc que les revendeurs aient le moins possible de pannes à gérer« , indique encore Julien Naud.

Le prix public reste à déterminer du fait du passage à 36V, mais il devrait selon toute attente se situer entre 400 et 500 euros, ce qui fera de la SpeedTrott ST10 une alternative aux M365 de Xiaomi et autres Ninebot ES2.

SpeedTrott ST11, le compromis

Découverte au travers d’une fiche produit, la SpeedTrott ST11 représente une certaine montée en gamme, avec un poids porté à 12 pouces, un moteur 350W, une vitesse de pointe à 25 Km/h et une batterie 8 Ah sur 36V logée dans le deck qui devrait porter son autonomie entre 20 et 30 Km. Le guidon télescopique est orné de deux gâchettes et d’un compteur LCD externe. L’engin dispose d’un amortisseur avant et arrière, d’une béquille et de roues d’au moins 8 pouces a priori munies de pneus pleins. Vraisemblablement positionnée aux alentours de 600 euros, la ST11 rappelle le look et les caractéristiques des premiers prix E-Twow et ça n’est pas un hasard !

SpeedTrott ST14 : une concurrence à la Mini 4 Pro ?

Dernière nouveauté de la gamme citadine, la ST14 se présente comme une évolution de la ST12 déjà disponible. Là encore, le positionnement concurrentiel ne fait guère de doute : Gyromax cherche à placer la ST14 en face de la populaire Speedway Mini 4 Pro de Minimotors ou des nouvelles venues de type Zero 8.

Donnée pour 16,3 Kg sur la balance, la ST14 dispose d’un moteur 500W alimenté en 48V par une batterie 15,4 Ah qui devrait lui conférer une autonomie théorique de l’ordre de 45 Km. Au guidon, on retrouve la gâchette d’accélération et un compteur circulaire monochrome. Gyromax reste ici sur des roues de 8 pouces, avec un pneu plein à l’arrière et une roue gonflable à l’avant. La ST14 dispose d’éclairage avant et arrière et d’une sonnette. Elle devrait faire son entrée chez les revendeurs aux alentours de 900 ou 1000 euros.

speedtrott st14

Au terme de ces lancements, la gamme ST de SpeedTrott devrait se composer de 5 ou 6 modèles distincts couvrant une large de prix pour répondre à tous les usages citadins. En parallèle, Gyromax poursuit le développement de modèles « sport » au sein de sa gamme RS, mais nous en reparlerons dans un prochain article…

A lire !

A Paris, rouler sur les trottoirs pourra coûter 135 euros
Réglementation
30 vues
Réglementation
30 vues

A Paris, rouler sur les trottoirs pourra coûter 135 euros

Alex - 22 mars 2019

Paris part en guerre contre les comportements dangereux en trottinette électrique. La ville a annoncé jeudi lors d'une conférence de…

M365 : le firmware 1.5.1 bloque les modifications
Trottinette électrique
37 vues1
Trottinette électrique
37 vues1

M365 : le firmware 1.5.1 bloque les modifications

Alex - 22 mars 2019

Xiaomi distribue depuis quelques jours une mise à jour aux utilisateurs de sa trottinette électrique vedette, la M365. Estampillée 1.5.1,…

Onewheel Pint : une version « mini » plus abordable
Skate Electrique
43 vues
Skate Electrique
43 vues

Onewheel Pint : une version « mini » plus abordable

Alex - 18 mars 2019

Le spécialiste du "monoskate" électrique Future Motion a annoncé le 12 mars dernier sa nouvelle planche, la Onewheel Pint. Attendue…

8 Commentaires

  1. Bonjour la SpeedTrott ST14, n’est qu’un clone absolu de la Speedway Mini 4 Pro.
    Ne manque que le nom de minimotors sur la roue arrière et le moteur.

    S’agit-il en fait d’une réponse à minimotors ou en réalité Speedtrot appartient désormais à minimotors et a créé une fausse marque concurrente , au même titre que Xiaomi et Ninebot ?

    Répondre
  2. Bonjour, Ninebot n’est pas une fausse marque créé concurrente. Ninebot a racheté Segway et Xiaomi a investit 80 millions de dollars dans Ninebot.
    Les modèles proposés par les fabricants sont différents sur plusieurs points. Moteurs, freins, amortisseurs, roues…

    Répondre
  3. ST14 est fabriqué dans la même usine partenaire que Minimotors. L’équipe Speedtrott a apporté son savoir faire et son cahier des charges afin de corriger les défauts de la mini pro 4. Roulements, colonne de direction…

    Répondre
    • Ce qui veut peut être dire, que celui qui possède une Speedway Mini 4 Pro pourra faire la demande de rectifications de colonne de direction et ou de roulement !???
      Merci de m’apporter un peu plus de précisions ?

      Répondre
  4. La Speedway Mini 4 Pro de Minimotors est vraiment une très bonne trottinette électrique.
    Je roule en moyen sur rue dégagée à 40/42 km/h sur routes plate et 45/47 km/h sur des routes en pentes.
    Beaucoup d’automobilistes me demande le nom du produit.
    Attention ! Celle-ci a tendence à vite se dérober s’il y a un peu de gras ou de trace d’huile sur la route ! Et gare à la chute !!!
    Le problème de cette trottinette, c’est que la roue arrière qui est motorisée et en gomme tendre pleine, accroche mal le bitume !
    Sinon pour le reste, rien à redire (mis à part que si vous roulez la nuit) munissez vous d’un très bonne éclairage ! Car l’éclairage d’origine ne sert qu’à être vu des autres automobiles et à une très courte portée de vue de sécurité de nuit !!! Alors gare au nid de poule sur la route qui pourrait vous causer un grave accident à haute vitesse 🙂 !

    Répondre
  5. Hélas, le SAV de Gyromax n’est pas à la hauteur et les trottinettes sont envoyées au client sans vérification de « bon fonctionnement ». Dommage !!

    Répondre
  6. Il me semble que les trottinettes dont la vitesse dépasse 25km/h « doivent faire l’objet d’une déclaration entraînant en retour la délivrance d’un numéro d’identification unique, qui devra être gravé sur une partie inamovible de l’engin et qui devra également figurer sur une plaque d’identification fixée sur celui-ci… L’absence de déclaration et d’identification est punie d’une amende prévue pour les contraventions de 4e classe (montant maximal de 750 euros) » (cf http://www.trottinette-electrique.info/2015/08/25/reglementation-trottinette-electrique/).
    A prendre en compte donc si vous envisagez l’achat d’un tel véhicule. On peut imaginer qu’une collision à 40 km/h avec un piéton peut faire de gros dégâts.

    Répondre

Laissez un commentaire

Pas d'inquiétude, votre adresse reste privée.