PomeIo JL801E : du skate à la trottinette électrique

Alex
Rédigé le 4 janvier 2018
390 vues 4 Commentaires

La marque Pomelo, que l’on connaissait jusqu’ici pour son skate électrique (le longboard P5) dispose à son catalogue d’une trottinette électrique, la JL801E. Ses caractéristiques laissent augurer un modèle au rapport qualité prix intéressant, qui pourrait constituer une alternative ou une concurrente à la fameuse M365 de Xiaomi.

PomeIo JL801E : un peu de contexte

Parmi les très nombreuses sociétés chinoises qui tentent de se lancer sur le segment de la mobilité électrique, rares sont celles qui parviennent à se faire connaître sous leur propre marque. La plupart sont condamnées à produire des skate, des roues ou des trottinettes qui seront ensuite vendues sous des couleurs diverses, en ligne ou chez les enseignes de la grande distribution.

De temps en temps, l’une d’elles arrive à sortir du lot de cette concurrence acharnée, soit parce qu’elle a mis en place un marketing vraiment efficace, soit parce qu’elle dispose de ressources et de leviers financiers que les autres n’ont pas, soit parce qu’elle a développé un produit véritablement original…

Trottinette PomeIo JL801E pliée

Freefeet, basé à Shenzhen, a réussi à jouer sur au moins l’un de ces tableaux avec son premier skate électrique, un longboard baptisé Pomelo P5. Son deck très flexible, sa batterie amovible, la disponibilité de pièces détachées officielles et les petits gadgets comme le cordon de recharge micro-USB pour téléphone portable ont réussi à le faire connaître et distribuer à l’international. On trouve en effet le P5 chez les principaux e-marchands internationaux, mais aussi dans le réseau français via New Walkings (qui distribue également Inmotion ou Mercane). Freefeet propose toujours des services de production et de design en marque blanche (OEM ou ODM), mais elle a réussi à positionner son propre produit sur le marché, ce qui est bon signe.

En attendant de vous proposer un test du P5 (prochainement, on l’espère), nous avons découvert récemment que Freefeet comptait aussi à son catalogue une trottinette électrique pliante, la Freefeet F6. Elle apparaît aussi sous la référence Pomelo JL801E chez Gearbest, qui les exporte depuis la Chine. Une vente flash récente la positionne à environ 330 euros, ce qui en fait une alternative à la trottinette Xiaomi M365 (voir notre test).

Au vu de l’excellent rapport qualité prix affiché par cette dernière, difficile de ne pas être intrigué par la trottinette Pomelo : sur le papier, elle offre des caractéristiques au moins aussi intéressantes que celles de la M365, pour un prix globalement similaire.

Trottinette PomeIo JL801E roue avant

PomeIo JL801E : caractéristiques

La PomeIo JL801E (ou Freefeet F6 en Chine et aux Etats-Unis) est donnée pour une autonomie théorique de 25 à 30 Km, une vitesse de pointe de 35 Km/h et une capacité d’emport de 120 Kg. Animée par un moteur 350W, elle est alimentée en 36V et embarque une batterie de 8800 mAh. Donnée pour un poids d’environ 16,8 Kg, elle présente un frein à tambour sur la roue arrière qui comprend aussi le moteur, avec récupération d’énergie au freinage. La roue avant profite quant à elle d’un pneu gonflable, alors que l’arrière serait a priori un pneu plein.

Entre autres petits détails, on remarque la présence d’une potence réglable en hauteur (trois paliers proposés), d’un guidon dont les poignées se replient simplement et d’un amortisseur à ressort à la fois à l’avant et à l’arrière. Ces différents détails bienvenus pour le confort font défaut à la M365 de Xiaomi, qui peut toutefois se targuer de son look, de son feu stop et de son frein à disque arrière, et d’un poids inférieur.

Trottinette PomeIo JL801E roue arrière

La PomeIo JL801E fait aussi l’impasse sur le phare avant, bien pratique pour être vu au guidon de la M365. Elle gagne en revanche un petit compteur LCD avec affichage de la vitesse, du kilométrage, de la tension batterie et de l’autonomie restante, là où Xiaomi choisit de déporter ces informations sur l’écran du smartphone.

La trottinette de Freefeet / Pomelo faut justement l’impasse sur la liaison Bluetooth et la synchronisation smartphone, ce qui signifie qu’il ne faudra pas compter sur un suivi régulier niveau micrologiciel. Cela dit, si la trottinette est fiable, les mises à jour ne sont pas franchement nécessaires !

Trottinette PomeIo JL801E compteur LCD

Au final, la PomeIo JL801E ne manque pas d’atouts, rappelant la M3365 par certains aspects et la E-Twow Booster S2 par d’autres. On attend donc de voir comment elle se comporte une fois lancée sur le bitume, et si la qualité de fabrication permet d’envisager de se débrouiller seul avec un modèle importé de Chine en attendant une éventuelle représentation en France. Le design semble présenter de bonnes idées, mais aussi quelques faiblesses et des finitions décevantes, notamment au niveau du grip ou du cache qui protège le connecteur secteur. Bref, à suivre !

Si vous avez l’occasion de l’essayer, ne manquez pas de nous faire part de vos retours dans les commentaires. Et si vous souhaitez l’acquérir, comptez environ 450 euros en import depuis la Chine.

A lire !

Lumo imagine une veste connectée haptique pour cyclistes
Accessoires
17 vues
Accessoires
17 vues

Lumo imagine une veste connectée haptique pour cyclistes

Alex - 18 juin 2018

Lumo, marque britannique spécialisée dans les vêtements pour cyclistes, a collaboré avec Ford autour d'une veste "connectée". Objectif de cette…

Ninebot One C+ : la bonne affaire venue de Chine
Roue électrique
19 vues
Roue électrique
19 vues

Ninebot One C+ : la bonne affaire venue de Chine

Alex - 17 juin 2018

Destinée en premier lieu au marché chinois, la roue électrique Ninebot One C+ est aujourd'hui accessible aux consommateurs occidentaux par…

KingSong KS-14M : à 499 euros, une bonne roue pour débuter ?
Roue électrique
19 vues
Roue électrique
19 vues

KingSong KS-14M : à 499 euros, une bonne roue pour débuter ?

Alex - 17 juin 2018

KingSong Europe et les principaux spécialistes en ligne de la monoroue électrique ont ajouté cette semaine à leur catalogue la…

4 Commentaires

Laissez un commentaire

Pas d'inquiétude, votre adresse reste privée.