Lancement de la Ninebot Max G30 : toutes les infos

Alex
Rédigé le 12 août 2019
376 vues 2 Commentaires

Ninebot vient d’annoncer la commercialisation de sa prochaine trottinette électrique en Europe sous l’appellation Ninebot Max G30. Elle est affichée en précommande à 599 euros avec une disponibilité programmée aux alentours du mois d’octobre.

Les consommateurs américains ont eu la primeur de ce nouveau modèle au début de l’été, avec une campagne de précommande organisée via Indiegogo, mais cette fois, c’est bien d’un lancement en Europe qu’il est question. Il sera organisé officiellement le 5 septembre prochain, à l’occasion du salon IFA de Berlin.

Mise à jour, 22 novembre : 

la Ninebot Max G30 est maintenant référencée en France, notamment chez la Fnac qui la propose à 799 euros (prix public), avec 5% de réduction pour les adhérents, soit 759 euros, auxquels il est possible d’ajouter les avantages liés aux opérations événementielles du Black Friday.

Si vous êtes prêt à accepter un délai de livraison d’environ six semaines et les incertitudes liées au SAV, les marchands chinois qui s’affranchissent de la TVA affichent des tarifs défiant toute concurrence. Comptez 550 euros chez Geekbuying, et 538 euros chez Gearbest !

Que nous réserve la Ninebot Max G30 ? Cette nouvelle trottinette électrique reprend des idées déjà croisées sur la Ninebot ES2 ou la Xiaomi M365 Pro, et les combine avec une batterie de grande capacité, des roues 10 pouces à pneus tubeless (gonflage sans chambre à air) et un moteur 350W situé en roue arrière.

La Ninebot Max G30 accuse 18 kg sur la balance, mais elle offre une batterie 551 Wh qui devrait, selon le constructeur, offrir jusqu’à 65 km d’autonomie. Bien que l’estimation paraisse optimiste, la Max offre une capacité de batterie supérieure de près de 20% à celle de la M365 Pro (474 Wh) : le rayon d’action devrait donc se révéler vraiment large.

Dotée d’un afficheur LCD au guidon, la Ninebot Max G30 abandonne le frein à disque de la M365 au profit d’un frein à tambour intégré à la roue avant, dont l’action est complétée par le frein électromagnétique exercé au niveau du moteur, lui-même accompagné d’un dispositif de récupération d’énergie. Elle conserve également le feu stop, les gâchettes d’accélération ou le garde-boue arrière que l’on connait déjà sur les modèles ES2 et M365.

Ninebot Max G30 : roues 10 pouces et frein à tambour

Le moteur 350W sera sans surprise bridé à 25 km/h, mais il devrait offrir des capacités de franchissement et des accélérations en phase avec ce que propose déjà la M365 Pro. En matière de confort, il faudra compter sur deux roues 10 pouces (contre 8,5 pouces sur M365) et des pneus tubeless, mais Ninebot a choisi de faire l’impasse sur les suspensions à ressort ou les amortisseurs. On attend bien sûr de voir voir quel sera le résultat obtenu en matière de confort, mais le passage à des roues de 10 pouces semble déjà de très bon augure.

La Ninebot Max G30 intègre enfin l’affichage de la M365 Pro, une sonnette ainsi qu’un contrôleur Bluetooth, qui permettra de faire l’interface avec l’application du constructeur, ce qui laisse imaginer l’arrivée potentielle d’outils permettant de débrider la trottinette. Un mode piéton permet de limiter la vitesse à 6 km/h. Ninebot avance enfin une certification IP 54 pour l’extérieur de la trottinette et IP57 pour certains des éléments internes : la  Max devrait donc pouvoir circuler sans difficulté sous la pluie.

Dernier point, le tarif : Ninebot annonce un prix public conseillé de 799 euros, mais ouvre des précommandes à 599 euros sur son site. Le positionnement tarifaire est donc plus élevé que celui de la M365 Pro disponible depuis quelques semaines en France.

En attendant de pouvoir se forger un avis sur la Ninebot Max, force est de constater que l’engin ne manque pas d’intérêt. Ninebot-Segway, propriété de Xiaomi, capitalise sur l’expérience acquise à la fois auprès du grand public et des opérateurs de flottes en libre-service pour proposer une trottinette qui semble robuste, plutôt confortable et relativement abordable compte tenu de l’autonomie promise. Affaire à suivre !

 

A lire !

Elwing Powerkit, le skate électrique sur mesure
Skate Electrique
56 vues
Skate Electrique
56 vues

Elwing Powerkit, le skate électrique sur mesure

Alex - 1 décembre 2019

Les bordelais d'Elwing Boards lancent leur nouveau concept à l'occasion des fêtes de fin d'année. Baptisé Powerkit, il s'apparente à…

Black Friday : les bons plans mobilité électrique
Trottinette électrique
90 vues3
Trottinette électrique
90 vues3

Black Friday : les bons plans mobilité électrique

Alex - 28 novembre 2019

Impossible de passer à côté du phénomène : la fin du mois de novembre donne désormais lieu à une période…

Test Fiido D2, le petit vélo électrique taillé pour la ville
Tests
84 vues
Tests
84 vues

Test Fiido D2, le petit vélo électrique taillé pour la ville

Alex - 28 novembre 2019

Avec sa suspension arrière, ses roues de 16 pouces et son système de pliage central, le Fiido D2 est conçu…

2 Commentaires

  1. Bonjour,

    Je viens d’acheter une MAX G30, c’est en effet une belle machine, bien finie, confortable et agréable à conduire.

    Venons en aux bémols.

    1 – Il n’y a pas de mode piéton comme annoncé.
    2 – Le « clic and start » est absent, il faut donc lancer la machine qui fait 20kg. Malheureusement une impulsion ne suffit pas il faut courir à coté et sauter dessus, ce qui rend le démarrage au feu rouge dangereux en ville et le démarrage en côte impossible.

    Dommage d’acheter une trottinette électrique s’il faut monter les côtes en la poussant.

    Il y a bien la solution de la retourner, de la lancer dans la pente puis de faire demi-tour au milieu de la chaussée pour remonter la pente, je vous laisse imaginer l’aspect « sécurité » de la manoeuvre.

    Si donc quelqu’un peut me renseigner sur la façon de modifier ce paramètre, ça m’arrangerait bien.

    Merci par avance.

    Répondre
  2. @Alain Leblay : Je ne suis pas d’accord avec vous.

    Pour le mode piéton il y en a bien un, mais il faut passer par l’application Segway-Ninebot pour l’activer (pour forcer à la faire sans être sur la trott je suppose).

    Pour le démarrage, ayant eu un Xiaomi M365, il n’y a absolument aucune différence. Je n’ai pas eu plus de difficulté, une simple impulsion et c’est bon. Elle est même nettement plus réactive pour les démarrages en cotes.

    Après j’ai acheté ma G30 récemment et mis à jour le firmware via l’application officielle. Peut-être avait-elle ce soucis avant et plus maintenant ?

    Dans tous les cas, je confirme que c’est une Xiaomi en vraiment améliorée. Son prix est amplement justifié. Autonomie plus que doublée, couple / reprise supérieur, puissance en pente bien meilleur (je vais à 21-22km/h sur une pente ou j’allais à 14-15km/h avec ma Xiaomi M365), roue plus large ce qui améliorer le confort mais aussi la stabilité, frein nettement plus efficace et sans réglage spécifique, sonnette également beaucoup plus audible et plus facile à faire fonctionner correctement et rapidement, lock de meilleur qualité (pas de jeu dans la potence), garde-boue arrière bien plus renforcé donc pas besoin de support additionnel et le câble de la led arrière est complètement protégé du début à la fin, pneu tubeless de très bonne qualité etc.

    Bref, j’ai utilisé ma Xiaomi M365 1 an pour 1600km. Je viens de changer pour cette G30 et franchement, je ne regrette pas. C’est vraiment la même en mieux.

    Répondre

Laissez un commentaire

Pas d'inquiétude, votre adresse reste privée.