Immotor Go, l’escooter à batterie intelligente

Alex
Rédigé le 14 décembre 2016
873 vues

Annoncé fin octobre sous la forme d’une campagne de financement Indiegogo, le projet Immotor Go semble bien parti pour voir le jour, puisqu’il a déjà recueilli plus de 140 000 dollars sous forme de précommandes. Pour convaincre, il mise sur le tout connecté, un form factor modulable,  mais surtout sur une nouvelle génération de batterie intelligente. Alors, réelle évolution en vue ?

Immotor Go, l’appareil

Du côté du châssis, Immotor mise sur une structure modulaire de 12 Kg (poids indicatif avec deux batteries), avec un châssis qui permet d’adopter trois positions. Déployée, la Go accueille un passager et lui permet d’accrocher un sac au guidon. Repliée, elle se présente à plat pour faciliter le transport à l’épaule. Enfin, un mode intermédiaire permet de surélever le guidon sans perdre la stabilité, de façon à ce que la trottinette puisse être pilotée à distance par l’intermédiaire d’un smartphone. Reste à voir l’intérêt réel de cette fonction « valet » au quotidien…

Munie de suspensions avant et arrière, l’Immotor Go adopte trois roues de petite taille, un bon point pour la facilité de transport, la stabilité et l’agrément de conduite en intérieur. Ce choix réduira cependant la maniabilité à haute vitesse et le confort sur des terrains accidentés. Le moteur brushless situé sur l’axe avant délivrerait 350W, de quoi atteindre 32 Km/h selon la marque (vitesse comparable à celle d’une Egret One v4).

Au niveau du guidon, on profite d’un écran LCD affichant niveau de charge, autonomie restante et vitesse instantanée. Il est surmonté d’un module permettant d’insérer un smartphone. Une fois les deux appareils connectés via Bluetooth, infos système et paramètres de la Go seront accessibles sur le téléphone, au moyen d’une application dédiée, qui servira aussi de clé électronique pour déverrouiller la trottinette. A ce niveau, Immotor semble tout à fait à jour avec les standards du marché « connecté ».

Elle va même un cran plus loin, avec l’intégration d’une carte SIM, qui permet donc de communiquer à distance avec sa trottinette ou de la géolocaliser depuis son téléphone. Cette fonctionnalité optionnelle risque toutefois de se traduire par un surcoût, puisqu’il faudra financer l’abonnement mobile associé.

Une paire de batteries amovibles

Arrive enfin la question de la batterie. Derrière le promet Immotor, on trouve en effet un certain Daniel Huang, qui n’est autre que le cofondateur et ancien patron de la marque Mophie, spécialisée dans les batteries externes pour smartphone.

Sur la Go, l’alimentation électrique prend la forme de deux emplacement situés au niveau du guidon, dans lesquels on viendra enficher ses batteries. Celles-ci sont donc autonomes et extractibles, ce qui amène à deux implications. Primo, on pourra disposer d’un parc de batteries et les recharger sans immobiliser l’appareil. Secundo, ces batteries pourront aussi servir d’autres usages…

Immotor assure que ses batteries sont intelligentes, dotées d’un microprocesseur chargé de veiller à la sécurité et à la stabilité des courants délivrés. Animées par un micro système d’exploitation dédié, elles pourraient aussi être programmées. Au sein de la trottinette Go, cette intelligence se chargerait par exemple de répartir l’alimentation en fonction des besoins de l’utilisateur et de l’état de charge de chacune des deux batteries. Le niveau et l’état de chaque batterie peut par ailleurs être contrôlé via une application mobile.

L’idée d’une « super batterie » bonne à tout faire ne manque pas de charme mais il est difficile de vraiment y adhérer tant qu’elle ne se matérialise pas de façon plus concrète…

En attendant, Immotor annonce un prix public conseillé de 1199 dollars pour la version de base de son escooter (moteur 250W), ou 1499 dollars pour la version sport (350W). La « Super Battery » de 150W est annoncée à 249 dollars.

La campagne Indiegogo s’est faite sur la base d’une précommande early bird à 50%, qui promet donc de recevoir l’un des premiers modèles de production pour seulement 749 dollars (hors taxe et frais de port), ou une batterie à 99 dollars.

Affaire à suivre ?

A lire !

Force Moov : la trottinette électrique vendue avec assurance
Trottinette électrique
45 vues
Trottinette électrique
45 vues

Force Moov : la trottinette électrique vendue avec assurance

Alex - 12 juin 2019

Bigben Connected lancera aux alentours du mois de septembre une trottinette électrique sous la marque Force Moov. Particularité de ce…

Trottinette électrique : faut-il rendre le port du casque obligatoire ?
featured
56 vues3
featured
56 vues3

Trottinette électrique : faut-il rendre le port du casque obligatoire ?

Alex - 11 juin 2019

Pourquoi le gouvernement n'impose-t-il pas le port du casque aux adeptes de la micro-mobilité, plutôt que de prendre des mesures…

Trottinette électrique : la limitation à 20 km/h inquiète
featured
100 vues12
featured
100 vues12

Trottinette électrique : la limitation à 20 km/h inquiète

Alex - 10 juin 2019

Les trottinettes électriques pourraient finalement se voir frappées d'une limitation de vitesse par construction fixée à 20 km/h, alors qu'il…

Laissez un commentaire

Pas d'inquiétude, votre adresse reste privée.