Dragonfly : une « hypertrottinette » de luxe à 5000$

Alex
Rédigé le 31 décembre 2019
163 vues

L’hypertrottinette deviendra-t-elle bientôt à la mobilité électrique ce que la supercar est à l’automobile ? Tel est en tout cas le parti pris par la société D-Fly, qui distribuera en 2020 les 500 premiers exemplaires de sa trottinette de luxe, la Dragonfly. Au programme : des matériaux premium, un poids plume, une vitesse de pointe de 60 km/h et divers gadgets high-tech, pour un prix public annoncé entre 5000 et 6000 dollars.

Initialement repérée par Forbes, D-Fly a été fondée en 2018 par un certain Jez Williman, qui peut se targuer d’avoir repris et développé dans les années 2000 une petite société spécialisée dans les barrières rétractables utilisées pour organiser les files d’attente jusqu’à en faire le leader du secteur. Avec cette nouvelle société, il espère désormais développer un nouveau segment « luxe » sur le marché des trottinettes électriques : celui des « hypertrottinettes ».

trottinette dragonfly

Sa création, la Dragonfly, est déclinée en deux versions à trois et quatre roues. Dans les deux cas, les deux roues avant sont motrices, chacune étant équipée d’un moteur de 1800W. Du point de vue du design, l’originalité de la Dragonfly vient de cette imposante colonne de direction qui embarque une partie de l’éclairage ainsi qu’un espace de rangement.

Au sommet, le traditionnel guidon est remplacé par une unique poignée centrale grâce à laquelle l’utilisateur va pouvoir diriger la trottinette un peu comme s’il maniait un manche à balai d’avion, avec des appuis répercutés au niveau de la direction dissimulée par les imposantes suspensions avant. Le fonctionnement rappelle à première vue ce que propose Inmotion avec son Trott’n Board T3, mais D-Fly semble avoir poussé la logique un cran plus loin, avec une système nettement plus sophistiqué.

gif drazgonfly

Surtout, la Dragonfly se veut un engin très haut de gamme. D’après la marque, sa conception fait appel à de la fibre de carbone, de l’aluminium 7000 et du bois de paulownia. C’est ce qui lui permettrait d’afficher un poids très raisonnable compte tenu de ses dimensions. D-Fly annonce en effet 14,5 kg pour la Dragonfly en versions trois roues et seulement 16,5 kg dans sa variante à quatre roues. En échange, l’engin embarque donc deux moteurs 1800W et une batterie 50V censée autoriser jusqu’à 18 km en version standard et 46 km en version « long range ». La trottinette atteindrait 61 km/h en vitesse de pointe.

Luxueuse sur le plan des matériaux, la Dragonfly se veut également un régal pour les amateurs de high-tech. Dotée d’une connexion Bluetooth et d’une application mobile compagnon, elle propose un tableau de bord sous forme d’écran 4K de 4,5 pouces, capable notamment d’afficher les instructions d’un guidage GPS. Elle propose également de nombreux éclairages, des clignotants avec un système de retour haptique, une alarme, un tracker GPS permettant de localiser la trottinette à distance, ainsi qu’un système audio permettant d’écouter de la musique en roulant.

Tous ces raffinements ont un prix, forcément : il est fixé à 5000 dollars pour la version 3 roues, ou 6000 dollars pour le modèle à quatre roues. D-Fly  propose les 500 premiers exemplaires de la Dragonfly à la précommande via son site Web, en échange d’une réservation de 100 dollars. Les livraisons sont annoncées pour l’été 2020.

A lire !

Lock M365 : Xiaomi lance un programme de rappel
Trottinette électrique
80 vues
Trottinette électrique
80 vues

Lock M365 : Xiaomi lance un programme de rappel

Alex - 1 février 2020

Xiaomi a lancé un programme de réparation portant sur les trottinettes électriques M365 produites entre septembre 2017 et octobre 2018…

EDPM : les contrôles ciblent les engins qui dépassent les 25 kmh
Réglementation
126 vues4
Réglementation
126 vues4

EDPM : les contrôles ciblent les engins qui dépassent les 25 kmh

Alex - 31 janvier 2020

La préfecture de police de Paris avait annoncé en début de semaine la mise en place de contrôles visant à…

15 mars : les wheelers roulent pour l’institut Curie
Agenda
98 vues
Agenda
98 vues

15 mars : les wheelers roulent pour l’institut Curie

Alex - 31 janvier 2020

Rouler pour la bonne cause, ça vous tente ? Plusieurs randonnées caritatives sont organisées le 15 mars prochain à Paris,…

Laissez un commentaire

Pas d'inquiétude, votre adresse reste privée.